L’équipementier sportif américain Nike, sponsor du Chinois Liu Xiang, a catégoriquement démenti mardi une rumeur propagée sur l’internet selon laquelle il aurait obligé l’athlète à se retirer lundi des compétitions olympiques. Cette information est une rumeur malveillante, qui a non seulement trompé les internautes mais nuit par ailleurs gravement à l’image de la société, a indiqué Nike.

Nous avons immédiatement demandé aux autorités compétentes d’enquêter sur les personnes à l’origine de cette rumeur, a précisé le communiqué.