Le directeur général de la Société du Tour de France a vécu difficilement des affaires de dopage. S’il conserve la confiance de son actionnaire, les sponsors du Tour prennent leurs distances.
http://www.libe.com/