Les deux sponsors français sont satisfaits de leur retour sur investissement dans le cyclisme.

Chaque année, en août, une enquête réalisée par l’institut de sondage IPSOS mesure la notoriété des établissements de crédit spécialisés. La dernière enquête place Cofidis comme l’établissement le plus connu par les Français, que ce soit en notoriété spontanée ou assistée. Le spécialiste du crédit à la consommation se félicite de son investissement dans le cyclisme. Avant 1997, date de création de l’équipe Cofidis, la notoriété spontanée de l’entreprise était inférieure à 5%. En 2003, ce taux de notoriété est passé à 31%. Avec le cyclisme, on est dans notre cible confie Cofidis. N’ayant aucune agence en France, la petite reine nous apporte la proximité avec le public. Seul bémol à cet investissement de 6 millions d’euros par an : le poids du Tour de France. La présence sur le Tour de France de notre équipe est un impératif en terme de visibilité. Satisfait jusqu’ici de son engagement, Cofidis a décidé de poursuivre son investissement dans le sponsoring sportif jusqu’en 2005.

9,5 millions d’euros d’équivalent publicitaire

Pour mesurer son retour sur investissement, qualitativement et quantitativement, Ag2r Prévoyance a chargé la société Occurrence de réaliser une étude portant sur l’analyse des retombées de presse lors du Tour de France, ainsi qu’une mesure d’impact sur le grand public. Selon cette étude, la participation au Tour 2003 équivaut à un investissement publicitaire de 9,5 millions d’euros, réparti à 61% pour l’audiovisuel et 39% pour la presse écrite (ces chiffres n’intègrent pas les retransmissions TV en direct de chaque étape). Quant à l’enquête, menée auprès de 1.000 personnes de 15 ans et plus, interrogées entre le 23 et le 29 janvier 2003, elle indique une progression par rapport à 2002 avec un gain de 20 points pour ce qui concerne l’identification de l’entreprise comme sponsor : plus de 1 Français sur 2 associe Ag2r Prévoyance au sponsoring cycliste. A noter également, l’augmentation de 10 points pour ce qui concerne la notoriété assistée : 6 Français sur 10 connaissent désormais Ag2r Prévoyance.

Pour l’assureur, le sponsoring d’une équipe cycliste – à hauteur de 2,1 millions d’euros – constitue toujours un levier efficace pour l’accroissement de sa notoriété, même si cette action de communication n’apporte pas obligatoirement au grand public une reconnaissance des métiers d’Ag2r Prévoyance.