À l’occasion de la «Soirée des Champions 2016» organisée par la Fédération Française de Voile, Banque Populaire a annoncé avoir renouvelé son partenariat avec cette dernière pour quatre années supplémentaires.

Banque Populaire soutient la FFVoile depuis l’an 2000 (soit seize ans et quatre olympiades). Présente auprès des clubs, des écoles de voile, des ligues et des licenciés, elle a notamment fourni plus de 45.000 gilets de sauvetage et plus de 6.000 bateaux ou voiles cofinancées. Elle est également partenaire de nombreux Championnats de France tout au long de l’année et sur l’ensemble du territoire.

Nous nous engageons dans la durée, sur plusieurs années car nous avons un alignement d’intérêts et une proximité qui fait que nous nous sommes posés la question de savoir comment bien investir ensemble pour approfondir et enrichir ce partenariat, explique Frédéric Chenot, directeur du Développement Banques Populaires. Nous voulons être la Banque de toutes les voiles ; par exemple, c’est important pour nous de favoriser la détection des jeunes talents paralympique. Une belle dynamique existe autour de ce partenariat, une belle implication de nos Banques Populaires sur le terrain, sur les événements et dans le sponsoring autour des athlètes.

Avec ce nouvel engagement, la banque enrichit son action sur trois points principaux : l’équipe de France de voile olympique ; la détection de jeunes talents paralympique (aide à la création d’une filière gérée par la Fédération et ses clubs en vue de détecter et accompagner des jeunes régatiers) ; le développement d’offres bancaires (via l’acquisition récente par le Groupe BPCE de la start-up E-Cotiz, Banque Populaire va proposer aux clubs une solution digitale pour faciliter la gestion de leurs cotisations).

La réussite de cette collaboration tient également dans les très bons résultats sportifs de l’équipe Banque Populaire, indique Jean-Pierre Champion, président de la FFVoile. Notre partenaire démontre ainsi qu’une association avec la Fédération est parfaitement complémentaire à un projet Course Au Large et qu’ainsi ils peuvent se positionner comme la Banque de la Voile. Enfin je me félicite d’un nouveau volet du contrat qui permettra à nos structures de bénéficier d’offres bancaires dédiées pour développer sereinement leurs activités de promotion de notre sport.