La télévision n’est plus le seul média permettant de connaître l’audience et l’exposition d’une discipline. Le «multi-écrans» s’impose avec une percée des réseaux sociaux. L’Observatoire du Sport Business et Vertigo s’associent afin de produire un nouvel outil de mesure de l’impact médiatique des événements sportifs, baptisé Sport Tracker, tous canaux confondus.

À compter de mi-février, l’Observatoire du Sport Business, animé par les équipes de In&Sport, et Vertigo, spécialiste des études marketing dédiées au marché des loisirs, proposeront un baromètre de l’audience des différents événements sportifs marquant du mois précédant dans tous les médias et réseaux sociaux.

Ce baromètre mensuel permet de mesurer les audiences du sport dans tous les médias (télévision, presse, radio, Internet, réseaux sociaux et plateformes vidéo) et d’évaluer l’impact réel du suivi des événements sur différentes catégories de la population française. Il est établi grâce à une étude auprès d’un échantillon de 1.176 individus âgés de 15 ans et plus, représentatif de la population française. L’échantillon est interrogé en ligne sur le suivi du sport dans tous les médias (TV, presse, radio, Internet, etc.). Si l’individu indique avoir suivi du sport dans tous les médias au cours des 30 derniers jours, il est considéré comme un « follower de sport ». Il est ensuite interrogé sur les événements suivis.

Ce baromètre met en avant les tendances et les usages de la consommation du sport dans une « vision long terme » et il donne également « des indicateurs forts sur les succès d’audiences des événements sportifs » précisent les deux partenaires.

« Les contenus digitaux au format court se substituent aux retransmissions des chaînes de TV payantes »

« Les supports et les formats médias utilisés pour suivre du sport sont en forte évolution, souligne Sylvain Bethenod, CEO Vertigo. Pour certaines compétitions populaires (Ligue 1 et Ligue des champions notamment), les contenus digitaux au format court se substituent naturellement aux retransmissions classiques des chaînes de TV payantes réservées désormais à quelques centaines de milliers d’abonnés. Il nous semblait donc important, pour les ayant droit et les sponsors, d’élargir le périmètre de la mesure d’audience à tous les médias et aux réseaux sociaux. »

Une première édition met en avant que 22% des Français ont suivi l’actualité sportive en décembre 2020. Le football reste le sport le plus suivi au travers de l’ensemble des médias que ce soit avec la L1 avec 8,3 millions de personnes ou la Ligue des champions avec 8,2 millions, même si le nombre de matches dans le championnat français a été moindre et que la C1 en terminait avec sa phase de qualifications. Le Vendée Globe et ses 7 millions de followers, le biathlon – 5,1 millions – et le ski alpin – 4,4 millions – enregistrent de très bonnes audiences grâce à une bonne couverture télévisuelle et aux résultats des athlètes français.