À un peu moins de sept ans de l’événement, la préparation avance à un rythme encore mesuré à Los Angeles. Mais selon la commission de coordination des Jeux olympiques de 2028, LA 2028 fait preuve d’habilité commerciale.

Alors que le comité d’organisation compte déjà une centaine de personnes, LA 2028 avance sur trois priorités : l’héritage, la collaboration et le succès commercial. « LA28 a énormément progressé, avec le déploiement du programme sportif pour la jeunesse PlayLA et la création de sa commission des athlètes, selon Nicole Hoevertsz, vice-présidente du CIO, à la tête de la Commission de Coordination des Jeux de 2028. Nous devons également saluer le soutien apporté par LA28 à l’intégration du nouveau prestataire de services d’hospitalité, On Location, pour les futures éditions des Jeux olympiques et paralympiques jusqu’en 2028. » Le lancement d’un programme sportif pour la jeunesse, baptisé PlayLA, figurait dans l’accord conclu entre le CIO et LA 2028 au moment du double vote pour les Jeux de 2024 et 2028. Il est financé par les deux parties à hauteur de 160 M$ pendant toutes les années précédant les Jeux. D’ores et déjà, des initiatives municipales ont pu être engagées, comme le programme « SwimLA ». Des terrains ont en outre bénéficié d’investissements offrant une modernisation ou un renouvellement des équipements.

Au rayon marketing, les Californiens ne perdent pas de temps. Plusieurs accords de partenariat ont été signés au cours des 12 derniers mois, notamment avec Delta Air Lines (mars 2020), Comcast (depuis mars dernier), Deloitte (mai) et Salesforce (juin). Objectif annoncé : 2,5 milliards de dollars de recettes en sponsoring, soit un niveau bien au-delà de l’objectif de Paris 2024 (1,1 milliard d’euros).

Les organisateurs de LA 2028 ont également la volonté de contribuer à la conclusion de contrats à hauteur de 2,5 milliards de dollars pour le compte du Comité Olympique et Paralympique des États-Unis (USOPC).

Pour la Commission de Coordination du CIO, les progrès relevés dans ce domaine sensible sont plus qu’encourageants. « Nous devons féliciter LA 2028 pour son habile succès commercial, a ainsi exposé Nicole Hoevertsz à l’issue de la réunion conjointe avec LA 2028. Grâce à la signature, à l’échelle nationale, de très nombreux partenariats et accords de licences de haut niveau, le Comité d’Organisation dispose désormais d’une solide base financière pour la livraison des Jeux. »