Emmanuel Macron, dans son interview accordée à plusieurs titres de la presse régionale, annonce la réouverture le 19 mai des salles avec public assis dans la limite de 800 spectateurs en intérieur, et 1.000 à l’extérieur.

Quatre étapes vont guider le pays pour sortir du confinement progressivement. Un calendrier établi par phases de 3 semaines en 3 semaines pour permettre l’évaluation des mesures avant de passer, si la situation le permet, à la phase suivante. « Le 3 mai, fin des attestations et des restrictions de déplacement, détaille Emmanuel Macron dans la presse quotidienne régionale à paraître vendredi. Le 19 mai, couvre-feu repoussé à 21 heures et réouverture des commerces, des terrasses et des musées, salles de cinéma et théâtres avec des jauges limitées. Dès le 19 mai, il nous faut retrouver notre art de vivre à la française, en restant prudents et responsables : notre convivialité, notre culture, le sport… Le 9 juin, couvre-feu à 23 heures et ouverture des cafés, restaurants et salles de sport. Enfin le 30 juin, fin du couvre-feu. »

Ainsi, pour le sport un premier rendez-vous est fixé au 19 mai. Le public pourra alors faire son retour dans les tribunes dans la limite de 800 spectateurs, assis, en intérieur, et 1.000 à l’extérieur. Les activités sportives, à l’extérieur comme à l’intérieur, seront de nouveau permises. Le second rendez-vous correspond à l’étape 3 du plan de réouverture progressive du pays. Il aura lieu le 9 juin. Les salles de sport pourront à nouveau ouvrir ce même jour. Sous réserve d’avoir un pass sanitaire, les lieux de cultures, établissements sportifs, salons et foires pourront également alors accueillir jusqu’à 5.000 personnes. A noter que ce jour-là, le couvre-feu sera décalé à 23 heures.

Roland-Garros : des jauges par court ou pour l’ensemble du site ?

Pour un événement comme Roland-Garros, décalé d’une semaine afin de maximiser ses chances de recevoir du public, cela signifie que le tournoi pourra recevoir ses spectateurs tout au long de la quinzaine du 30 mai au 13 juin. Le Grand Chelem parisien connaîtra un « pic » de 5.000 spectateurs à partir du 9 juin et des quarts de finale. Mais il est encore difficile de savoir si les jauges s’entendent par court ou l’ensemble du site. Ce qui change tout pour la billetterie. « Nous travaillons avec le gouvernement pour préciser avec lui l’impact de ces décisions quand aux conditions d’organisation pour Roland-Garros en fonction des différentes phases de déconfinement », nous a répondu la Fédération française de tennis (FFT).

Enfin, le 30 juin, enfin, il sera possible de participer à des événements de plus de 1.000 personnes, en extérieur et à l’intérieur, ouvrant a priori la voie aux festivals, mais aussi aux événements de masse dans le sport. Ce sera également la fin des limites de jauge pour les établissements recevant du public selon la situation sanitaire locale.

Attention, ce calendrier n’est pas figé. Depuis plus d’un an, c’est le virus qui décide. Le calendrier pourra évoluer si jamais la situation sanitaire liée à l’épidémie ne s’améliore pas suffisamment d’ici là ou qu’elle se dégrade entre-temps, au moins dans certains territoires.