Le magazine Forbes a établi le classement des retraités du sport les mieux rémunérés. L’ex-basketteur Michael Jordan avec 110 millions de dollars de gains en 2015 devance l’ex-footballeur David Beckham, qui n’a gagné que 65 millions de dollars. Icône un jour, icône toujours ?

Certaines anciennes gloires du sport ont su transformer leur immense popularité en une rente confortable. C’est notamment le cas des sportifs qui ont su se reconvertir dans les affaires. Michael Jordan est associé avec Nike dans la commercialisation de la Air Jordan. Un carton qui lui a rapporté pas moins de 100 millions de dollars en 2015, grâce à des ventes en hausse de 14%. Le reste des revenus du premier milliardaire de l’histoire du sport provient de la franchise NBA des Charlotte Hornets dont il est propriétaire. Au total, l’ancien arrière des Bulls a perçu 110 millions de dollars l’an dernier. Il est de loin en tête de ce classement devant le retraité du ballon rond David Beckham (65 millions de dollars) et l’ancien golfeur Arnold Palmer (60 millions de dollars), qui perçoivent tous deux également de substantiels royalties sur des produits à leur nom.

Des reconversions qui rapportent

Le quatrième du classement présente un profil très différent. Junior Bridgeman n’était pas une star lorsqu’il évoluait en NBA. C’est après sa carrière sportive qu’il a fait fortune, en se lançant dans la restauration rapide. Il a perçu des revenus estimés à 32 millions de dollars en 2015. Jerry Richardson le suit de peu avec 30 millions de dollars de gain. Là encore, ce dernier est plus riche depuis qu’il a mis un terme à sa carrière de footballeur américain… pour devenir propriétaire de la franchise NFL des Carolina Panthers, finalistes du dernier Superbowl.

Le cas de Jack Nicklaus est hybride. Légende vivante du golf, il use encore de son nom mais pas directement pour des produits : il est devenu le leader mondial de la conception de golfs. Un créneau qui rapporte : l’Américain a cumulé 26 millions de dollars de gain l’an dernier.

Autre exemple de reconversion profitable avec Shaquille O’Neal : l’ancien géant de la NBA tire l’essentiel de ses 22 millions de dollars de revenus de l’année écoulée de son job de consultant TV. Quant à Magic Johnson (10e avec 18 millions de dollars), c’est en tant que PDG d’un consortium du secteur du divertissement qu’il assure son train de vie.

Où sont les femmes ? Inexistantes ou presque de ce classement. La mieux classée est la Chinoise Li Na avec 14 millions de dollars. Mais la joueuse de tennis n’a pris sa retraite que l’an dernier. Ses revenus devraient décliner dès la prochaine édition du classement.