Pour la première fois sans doute en France, une piscine pourrait voir son nom adossé à un partenaire.

En effet, Montpellier Méditerranée Métropole a lancé une consultation naming pour la piscine olympique d’Antigone (POA). Inaugurée en 1996, la POA est le fleuron des 14 piscines de Montpellier Méditerranée Métropole. L’équipement est un habitué de l’accueil des Championnats de France de natation avec son bassin de compétition.

Dessinée par l’architecte espagnol Ricardo Bofill, sur une structure d’acier et des façades de verre, la piscine est constituée de deux bassins aux caractéristiques spécifiques. « Vénus », long de 50 mètres, large de 25 et profond de 3, est dédié à la natation sportive et aux compétitions, l’autre aux loisirs. Compte-tenu des incidences «en termes de communication résultant de l’association durable d’une dénomination ou marque commerciale à un équipement emblématique de Montpellier Méditerranée Métropole», cette dernière «pourra refuser un projet de dénomination proposé par le partenaire qui serait contraire à l’ordre public ou aux bonnes moeurs ou manifestement inapproprié à l’image de Montpellier Méditerranée Métropole».

La collectivité espère en retirer un montant annuel plancher fixé à «100.000 € H.T.» et pour une durée prévisionnelle de six ans.

Date limite de remise des dossier : le 28 octobre.