Il existe une guerre des chaînes à la télévision pour la diffusion des épreuves sportives, mais il existe aussi une guerre entre stations de radio autour des émissions sportives.

Parfois, la bataille se joue devant les tribunaux. Ainsi, Europe 1 a récemment obtenu la condamnation de RMC Info pour concurrence déloyale. La station du groupe Lagardère estimait que l’utilisation du slogan N°1 pour le sport, était constitutive de concurrence déloyale. Le tribunal de commerce de Paris a condamné RMC Info, en décembre 2003, à verser à Europe 1 et Lagardère Active Broadcast 1 euro de dommages et intérêts. En janvier, ce même tribunal a estimé en référé qu’une nouvelle publicité de RMC Info était mensongère et trompeuse. Sur les affiches trois maillots de football étaient représentés. RMC Info apparaissait avec le numéro 1, RTL le numéro 2 et Europe 1 le numéro 3. Le slogan indiquait : Soirées foot du samedi, RMC devant RTL et Europe 1. Europe 1 a plaidé le fait que le nombre global d’auditeurs devait être calculé différemment puisque RMC Info diffuse du sport jusqu’à minuit tandis que sa propre émission s’achève à 22h30.

Luis Fernandez, entraîneur et commentateur radio

Alors que le prime time des radios se trouve le matin, les stations se battent sur le créneau du sport en soirée, et plus particulièrement lors des journées du Championnat de France de football. Selon la dernière enquête Médiamétrie, et portant sur l’audience des radios en novembre et décembre 2003, l’audience cumulée du Multiplex d’Europe 1 du samedi soir place la radio en tête entre 19h30 et 22h30 devant ceux de France-Inter, RMC Info et RTL. On s’y perd un peu devant les chiffres puisque RTL dit être en tête de 19h30 et 21h30 le samedi soir avec 221.000 auditeurs.

La bagarre du samedi soir s’est d’ésormais déplacée sur toute la semaine. Les radios généralistes proposant toute une émission consacrée au sport. Europe 1 est la radio la plus écoutée pendant la semaine, entre 20h00 et 22h30, avec 550.000 auditeurs. Depuis quelques mois, RMC Info essaye de brûler la politesse à tous ses concurrents. La case consacrée au sport débute dès 18h00 avec l’émission Luis Attaque de Luis Fernandez. Et ça marche, puisque la station annonce 175.000 auditeurs contre 104.000 l’année dernière.

25.000 téléspectateurs pour une émission de radio

Les radios généralistes consacrent par semaine 50 heures au seul football. Le phénomène est peut-être d’ailleurs appelé à se développer puisqu’en Espagne, les stations dédient des nuits entières au ballon rond. Les Français ne sont peut-être pas aussi passionnés de sport que les Italiens ou les Espagnols mais ils existent des férus qui ne manqueraient ces rendez-vous pour rien au monde. Chaque lundi soir, ils sont 25.000 téléspectateurs environ à regarder la rediffusion de l’émission de RTL On refait le match sur la chaîne câblée LCI…