L’Union Européenne menace de poursuivre l’Australie devant l’Organisation Mondiale du Commerce. L’UE reproche à l’Australie les restrictions concernant l’accès des journalistes aux sites des JO de Sydney. Ces restrictions vont à l’encontre des accords de coopération économique passés entre l’UE et l’Etat australien, et notamment le GATS : General Agreement on Trade in Services.

Pour le ministre australien du Commerce, Mark Vaile, l’Australie respecte les règles édictées par le CIO.

La question est donc la suivante : les règles du CIO respectent-elles les traités internationaux ? Affaire à suivre…