Les principaux constructeurs du championnat du monde de Formule 1 ont finalement décidé de discuter avec le groupe Kirch. C’est ce qu’a annoncé Daimler-Chrysler, en tant que porte-parole de l’association des principaux constructeurs (au sein de laquelle on retrouve Mercedes, BMW, Ford, Fiat et Renault). Le géant des médias allemand, qui vient de prendre le contrôle de SLEC, avait provoqué la grogne des constructeurs qui craignent que la F1 ne soit diffusée que sur les réseaux à péage du groupe Kirch.

Un compromis pourrait être trouvé entre les parties sur la base d’une cession de 30 % du capital de SLEC aux constructeurs par Kirch (allié à EM.TV, il possède 75 % de la société). Une hypothèse à prendre en compte tant EM.TV se trouve embourbée dans des difficultés financières inextricables.