Le combat continue pour le contrôle de la diffusion des Grands Prix de Formule 1.

Le bras de fer qui oppose depuis plusieurs semaines, les grands constructeurs au Groupe Kirch vient de prendre une nouvelle tournure. Mercredi, Pablo Cantarella, président de l’Association des constructeurs automobiles européens (ACEA) et président de Fiat, a réaffirmé l’intention des différents membres de l’ACEA de créer un championnat de F1 parallèle afin de protester contre la mainmise du Groupe Kirch sur les droits de retransmissions télévisées.
Si les grands constructeurs (DaimlerChrysler, Fiat, BMW, Renault, Ford) passent à l’acte, le géant des médias Kirch risque bien de se retrouver à la tête d’une coquille vide alors qu’il vient de s’emparer des Droits TV de la Formule 1 !

Les négociations que mènent les différentes parties depuis des semaines ont apparemment échoué alors qu’elles paraissaient devoir déboucher sur une solution de compromis au soir de la réunion avec les membres de la FIA à la fin du mois de mars. Une bien mauvaise nouvelle pour Kirch qui a tout de même investi 10,5 MdF (1,6 Md€) dans l’opération EM.TV qui lui permet de détenir 75 % de la SLEC, la société dirigée par Bernie Ecclestone chargée de gérer les droits TV de la F1.

Au sein du Groupe Kirch, on essaye de dédramatiser la situation. Selon le porte-parole de l’entreprise, les contrats des constructeurs sur leurs participations courent jusqu’en 2007. Néanmoins en cas de clash, le géant de la communication, endetté par ses derniers investissements, devra certainement revoir sa stratégie d’acquisitions des droits TV sportifs.
Audiences cumulées des GP de F1 en 2000 dans les principaux pays européens

Italie : 176,7 millions
Allemagne : 155,8
France : 69,4
Royaume-Uni: 50
Pays-Bas : 13,7
Espagne : 10,6
Belgique : 7,3

Source : Médiamétrie/La lettre économique Sport Finance et Marketing