Le FC Barcelone et le FC Valence, deux de principaux clubs du championnat espagnol de football, ont des problèmes de trésorerie.

Le Barça est en train de négocier un crédit de 30 millions d’euros dans l’attente du paiement d’une somme d’un montant équivalent due par la chaîne de télévision catalane TV3, selon le quotidien La Vanguardia. Le club, leader détaché de la Liga et dont les revenus devraient approcher cette année les 380 millions d’euros, ne connaît toutefois pas de sérieux problèmes financiers et il s’agit juste d’une question de trésorerie, selon le journal.

La situation de Valence est beaucoup plus sérieuse et les joueurs de plaignent de ne pas avoir reçu leurs derniers salaires. Selon la télévision nationale (TVE), le club leur doit un total de 16 millions d’euros. Cette situation, selon les médias espagnols, pourrait expliquer les mauvaises performances du club, qui vient de perdre 3 de ses 4 derniers matches de la Liga et affronte mercredi le Dynamo de Kiev en 16e de finales aller de l’UEFA. Un vice-président du club, Fernando Gomez, a indiqué lundi aux joueurs qu’il ne savait pas quand ils allaient être payés, selon le quotidien local Las Provincias.

Valence, étranglé par les crédits bancaires et le coût de construction d’un nouveau stade, est dans l’attente d’un prêt pour régler ses dettes les plus urgentes. Cette situation pourrait contraindre le club à vendre à la fin de la saison certaines de ses stars, notamment l’attaquant international espagnol David Villa.