Après avoir rendu hommage au Bleuet de France, la Ligue de football professionnel (LFP) et les clubs français viennent en soutien de la protection de l’enfance au travers d’une campagne où le logo de chaque club sera modifié l’espace de quelques jours.

Jusqu’à la fin du week-end, l’ensemble des clubs français sont appelés à modifier de manière éphémère les logos présents sur les différents réseaux sociaux. Une initiative menée par la LFP afin de sensibiliser le plus grand monde à la protection de l’enfance, en soutien de de la Convention Nationale des Associations de Protection de l’Enfant (CNAPE).

« Le football professionnel souhaite montrer aux enfants en difficulté qu’ils ne sont pas seuls, indique la LFP. À travers cette journée dédiée, il s’agit de leur montrer que nous sommes tous engagés à leurs côtés pour les accompagner et les soutenir dans leur parcours de vie. »

À cette occasion, chaque blason des 40 clubs professionnels a été redessiné par des enfants, tout comme le logo de la Ligue 1 Uber Eats et de la Ligue 2 BKT. Sur les terrains les logos des clubs et des compétitions seront remplacés par ces dessins d’enfants sur les drapeaux au moment du protocole. Chaque club est invité à changer son logo sur l’ensemble de ses réseaux sociaux et l’opération sera relayée avec le #DéfenseursEnfance. Un dispositif imaginé par les agences de communication Sid Lee et Yard.

Des liens ont également été noués entre les associations adhérentes de la CNAPE et les clubs présents sur leur territoire, et des centaines d’enfants seront invités à se rendre dans les stades au cours de ce week-end : 12 enfants – 6 filles et 6 garçons âgés de 8 à 14 ans – ont été sélectionnés par les associations adhérentes de la CNAPE de chacune des 20 villes des clubs de L1.

Pour préparer cet événement, chaque club de L1 a accueilli les 12 enfants de sa ville pour vivre des expériences uniques : échanger avec les joueurs, assister à leur entrainement, visiter le centre de formation ou le stade, participer à des séances de dédicaces, etc.

240 enfants, accompagnés de 50 éducateurs, se rendront à Paris le temps d’un week-end pour vivre une expérience exceptionnelle : spectateur du match de rugby France – Nouvelle Zélande le samedi soir au Stade de France, et participant du tournoi de football le dimanche.

La campagne rappelle également le numéro d’appel 119 – Allô Enfance en danger à composer quand on est un enfant en danger ou quand on pense qu’un enfant autour de soi est en danger.