L’attribution des lots de la Ligue des champions de football pose un problème inattendu aux directeurs de programmes et notamment à M6. Cette saison, TF1 a obtenu le premier choix, c’est-à-dire que la première chaîne peut choisir de diffuser l’affiche qui l’intéresse le plus le mardi ou le mercredi. Problème insoluble, les chaînes de télévision doivent communiquer leurs grilles de programmes trois semaines à l’avance en fonction des délais de bouclage des hebdomadaires TV. Or, TF1 ne communiquera le jour de la rencontre choisie qu’en fonction de l’évolution des résultats des clubs français engagés. Impossible donc pour les autres chaînes de prévoir une parade anti-football dans les temps, sauf à s’exposer aux remontrances du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) en déprogrammant à tout va. M6 a déjà fait savoir qu’elle refusait de prévoir deux programmations en attendant le choix par TF1 de son jour réservé pour la retransmission des matches de Ligue des champions. On nous demande de déposer deux types de programmes selon que TF1 choisit le mardi ou le mercredi pour diffuser les matches de football de la Ligue des champions. Jamais M6 ne signera un accord en ce sens car cela reviendrait à faire choisir ses programmes par TF1, a déclaré Nicolas de Tavernost, président du directoire de M6, lors de sa conférence de presse de rentrée.

Ce problème inédit, selon le Syndicat de la presse magazine et d’information (SPMI), est venu se greffer alors qu’un accord général est actuellement en cours de négociation sous l’égide du SPMI pour moderniser l’accord de 1988 sur les délais de dépôt des grilles par les diffuseurs. On est obligé de défendre la vitalité de nos titres qui pourraient être menacés dans leur existence. On ne peut pas jouer avec les téléspectateurs et les lecteurs en donnant des programmes qui seraient finalement faux (…) M6 a pris prétexte du football pour compliquer la donne. Ce n’est l’intérêt de personne que les choses s’aggravent, a déclaré Patrick Mahé, directeur de la rédaction de Télé 7 Jours et ancien président de l’Association internationale des magazines de télévision.
Marseille-Austria de Vienne : audiences

M6 aurait déboursé 500.000 euros pour les deux matches du tour préliminaire de la Ligue des champions de l’Olympique de Marseille. 2,9 millions de téléspectateurs, 18,3% de part de marché (PDM), ont suivi le match aller en Autriche. Pour le retour, ils étaient 3,3 millions mais la PDM a baissé à 16,3%. Des résultats supérieurs à l’audience moyenne de la chaîne.