La fondation Paris Saint-Germain a financé un Solidaribus au Secours populaire dans le but de venir en aide aux populations isolées.

Laure Boulleau, Julian Draxler et Ander Herrera sont allés représenter la fondation Paris Saint-Germain ce mercredi 31 mars pour le lancement d’un nouveau Solidaribus de la Fédération de l’Essonne du Secours Populaire. Concrètement, il s’agit d’un véhicule itinérant qui va venir en aide aux populations isolées en situation de grande précarité, « notamment les enfants et mères isolés, mais aussi les personnes migrantes et réfugiées », explique le club. Ce Solidaribus va réaliser plus de 100 distributions par an « pour un total équivalent à 8 500 colis distribués à près de 1 450 personnes. » Toute l’année, le Solidaribus de la Fédération de l’Essonne du Secours populaire procurera des denrées alimentaires, des vêtements et de l’aide pour un accès aux droits, à la scolarité et à la culture aux résidents de cinq hôtels sociaux du département situés dans les villes de Tigery, Vigneux-sur-Seine, Boussy-Saint-Antoine et Saulx-les-Chartreux.

Olivier Grinon, le secrétaire général de la fédération de l’Essonne du Secours populaire en a profité pour remercier « chaleureusement la fondation Paris Saint-Germain pour son implication et son dévouement sans faille ». Un partenariat, renouvelé pour trois ans en 2020, lie la fondation Paris Saint-Germain et le Secours Populaire.

Depuis 2016, le soutien de la Fondation Paris Saint-Germain aux actions du Secours populaire s’élève à près d’1 M€.


3000

L’Olympique Lyonnais, accompagné par des partenaires et prestataires du club (Sodexo, Declerck, France Boissons et Délices des Sens), s’est rendu cette semaine dans plusieurs restaurants et résidences universitaires du Crous de Lyon. Ensemble, ils sont allés à la rencontre des étudiants et ont distribué 3 000 repas.

Les agences d’intérim Adéquat et Crit étaient également présentes sur place pour proposer des offres d’emplois les jours de match au Groupama Stadium et permettre aux étudiants de candidater. Tout comme eRHgo, venu proposer aux étudiants de s’inscrire afin d’être recontacté pour de futurs recrutements. Incubé par OL Fondation ces 3 dernières années, eRHgo continue d’accompagner les projets de l’OL, engagé pour l’innovation et l’employabilité, en créant des passerelles entre le monde des entreprises et celui des candidats, tout en luttant contre les discriminations.