Alors que l’Afrique du Sud découvre les lendemains qui déchantent de l’après Coupe du monde, la Fédération internationale de football (FIFA) se félicite du résultat.

Le Mondial 2010 a été un immense succès financier pour la FIFA, qui a engrangé l’année dernière un chiffre d’affaires de 1,3 milliard de dollars (932 millions d’euros). Je suis l’homme le plus heureux, car je peux annoncer que la Coupe du monde en Afrique du Sud a été un immense succès financier pour tout le monde, pour l’Afrique, pour l’Afrique du Sud (et) pour la FIFA, annonce le président de la FIFA, Sepp Blatter. Pour la première fois, les comptes de la FIFA ont dépassé les 4 milliards de dollars (de chiffre d’affaires) sur quatre ans, ajoute-t-il.

631 millions de dollars de bénéfice en quatre ans

Sur la période 2007-2010, la FIFA a réalisé un chiffre d’affaires de 4,2 milliards de dollars, dégageant un bénéfice de 631 millions sur la période. La ventes des droits télévisés et de marketing ont remporté un succès plus important que prévu, souligne le responsable des finances, Markus Kattner.

Quelque 87% du chiffre d’affaire sur les quatre dernières années, soit 3,7 milliards de dollars, ont été réalisés avec la Coupe du monde. L’année dernière, le bénéfice a atteint 202 millions de dollars. Même si le bénéfice est redistribué entre pays membres, la FIFA a presque doublé sa trésorerie à 1,3 milliard de dollars en quatre ans.