L’usine de la petite ville de Perry, dans l’état de New York, qui fabrique près de la moitié des maillots portés par les joueurs de la NBA pourrait perdre une centaine d’emplois au profit d’usines en Thaïlande.

L’entreprise American Classic Outfitters, qui emploi une centaine de personnes, fabrique pour Adidas les tenues de certaines franchises de la NBA portées par des stars telles que LeBron James, Kobe Bryant, Yao Ming ou Shaquille O’Neal.

Adidas a fait part à American Classic Outfitters, comme aux deux autres entreprises concernées, de son intention de résilier le contrat de sept ans qui lie les deux entreprises et signé l’année dernière. Et ce, alors que l’entreprise ait consenti un investissement d’un million de dollars pour moderniser les ateliers de production. C’est un coup dur car nos prévisions de production tombent à l’eau, réagit Rob Knoll, vice-président d’American Classic Outfitters. Nous aimerions qu’ils changent d’avis.

Adidas dispose d’un accord de 11 ans pour fabriquer les uniformes offciels de la NBA, de la WNBA et de la NBA Development League. Cette délocalisation est très mal perçue. Les maillots que les joueurs de la NBA portent devraient être fabriqués aux Etats-Unis, estime le sénateur de l’état de New York Charles Schumer, dans le Buffalo News. Faire tout autre chose serait une insulte faite aux travailleurs américains et aux amateurs de sport à travers les Etats-Unis, ajoute le sénateur démocrate, accessoirement grand fan des Knicks.

Adidas explique que cette décision était nécessaire pour rationaliser sa production, la délocalisation permettant de produire les uniformes là où se trouvent les matières premières. En signe d’apaisement, l’équipementier signale qu’il continue de produire d’autres articles aux Etats-Unis : Le groupe Adidas continue de produire des uniformes pour les professionnels, les universitaires et des équipes amateurs dans plus de 30 usines en Amérique du Nord et continuera ainsi dans le futur. Mais plus à Perry.