La société suisse de marketing sportif Infront Sports & Medias fait l’objet d’une attention particulière de la part de plusieurs sociétés.

Infront est l’un des leaders mondiaux sur la scène du marketing sportif. Dirigé par Philippe Blatter – le neveu du président de la FIFA Sepp Blatter -, l’agence est particulièrement présente dans l’univers du football. Mais on retrouve également la société suisse dans l’univers des sports d’hiver auprès de la Fédération internationale de ski (FFS) et de ses consoeurs du ski nordique et bobsleigh. C’est elle qui vient de négocier la prolongation de contrat en tant que diffuseur exclusif d’Eurosport des compétitions de la FIS jusqu’en 2020-2021.

Trois groupes chinois, dont Fosun, engagé en ce moment sur la bataille boursière ouverte pour le contrôle du Club Méditerranée, et trois sociétés américaines sont en en lice, selon Les Échos, dans le cadre d’un processus de cession lancé par Bridgepoint, propriétaire d’Infront depuis septembre 2011.

En 2011, le Qatar était candidat

Nous confirmons qu’avec Bridgepoint nous menons une revue stratégique de toutes les options possibles afin de booster la croissance à venir de la société. A ce stade, rien n’est encore décidé et le nombre comme l’identité des parties intéressées doivent demeurer confidentiels, a reconnu la semaine dernière Joerg Polzer, directeur de la communication corporate d’Infront Sports & Medias. La société a été créée en 2003 par l’homme d’affaires Robert-Louis Dreyfus. Elle entretient aujourd’hui des liens avec 130 détenteurs de droits, et des centaines de sponsors et sociétés de médias. Il y a trois ans, Bridgepoint l’avait emporté face au Qatar en misant 600 millions d’euros sur l’opération. En 2014, Infront Sports & Medias serait valorisée à 1 milliard d’euros.