Les Los Angeles Clippers officialisent la signature d’un contrat de naming avec Intuit, un éditeur de logiciels pour les petites et moyennes entreprises, pour sa future salle qui ouvrira pour la saison 2024-2025. Les Clippers ne partageront plus ainsi le Staples Center avec les Lakers et ne souffriront plus de la comparaison.

Lorsque nous avons commencé à rechercher un partenaire pour notre nouveau dôme, nous en avons cherché un qui partage notre passion pour la technologie, l’innovation et notre engagement envers les clients, les fans et la communauté », précise Steve Ballmer, propriétaire des Clippers. Dans le cadre cet accord signé pour 23 ans, la future arena de la franchise NBA sera baptisée « Intuit Dome ». Selon CNBC, le montant du contrat sur la durée est évalué à plus de 500 M$.

« L’Intuit Dome reflétera l’accent mis par Intuit sur l’innovation pour fournir les meilleurs produits et services de leur catégorie, notamment TurboTax, QuickBooks, Mint et Credit Karma pour aider nos clients à atteindre leurs objectifs financiers » indique Sasan Goodarzi, CEO d’Intuit. Intuit est notamment l’éditeur du logiciel de comptabilité et de facturation QuickBooks, utilisé par 7 millions de clients. Coté au Nasdaq, l’entreprise est valorisée plus de 155 milliards de dollars.

La future salle qui sera construite dans la ville d’Inglewood sera d’une capacité de 18.000 spectateurs. La franchise estime les retombées économiques locales à 260 M$… par an, ainsi que 7.000 emplois à la construction et 1.500 pour le fonctionnement. Ballmer veut proposer la meilleure expérience possible aux spectateurs qui rentreront dans la nouvelle salle. Une salle qui sera composée d’un scoreboard hors norme, d’une section spéciale intitulée « The Wall » avec 51 rangées de sièges consécutives derrière l’un des paniers, d’une soixantaine de loges et de 1.500 toilettes. Objectif ? S’assurer que les fans restent le moins de temps possible loin de leur siège. « Je ne supporte pas quand certains fans sont loin de leur siège pendant trop longtemps » déclare notamment l’ancien PDG de Microsoft. « Si vous êtes un fan absolu, ce sera la meilleure des salles », annonce-t-il. « On va vous permettre d’être le plus proche possible du match, plus que n’importe quelle autre salle de la ligue, sauf Utah peut-être. On va tout faire aussi pour s’assurer que les gens ne s’éloignent pas longtemps de leur siège. » À l’extérieur, il y aura notamment un espace de 7.500 m² ainsi que des terrains pour accueillir plusieurs événements et qui permettront également de regarder le match sur un écran géant.

« On va pouvoir avoir notre propre identité », se réjouit le propriétaire des Clippers dans USA Today. « Et c’est génial. Notre équipe va s’améliorer encore et encore. Je pense qu’on est déjà vu comme une bonne destination pour des free agents, Kawhi Leonard l’a montré, mais on a besoin de gagner des titres et d’avoir notre salle à nous. » Pour la salle, c’est presque fait, pour gagner en revanche…


Bibigo remplace Wish aux Lakers

À quelques semaines de la reprise de la saison 2021-2022 de NBA, les franchises multiplient les annonces de partenariats à divers degrés. En particulier au niveau de la bretelle gauche des maillots. Ainsi, les Los Angeles Lakers ont officialisé la signature d’un nouveau contrat de sponsoring maillot, en remplacement de Wish, avec Bibigo, société spécialisée dans les produits alimentaires coréens. Accompagnée par l’agence de marketing sportif Sportfive, la franchise a signé un contrat de 5 saisons pour un montant dépassant les 100 M$ selon le LA Times. « Ce partenariat est une connexion entre deux icônes de la culture mondiale de l’alimentation et du sport et c’est une opportunité incroyable pour Bibigo d’émerger en tant que marque alimentaire mondiale », selon Wookho Kyeong, CMO de CJ CheilJedang, groupe qui détient la marque Bibigo. Les Philadelphia Sixers, la première franchise de l’histoire à contracter un accord de ce type avec Stubhub en 2017, ont également dévoilé un nouveau partenaire visible sur la bretelle gauche du maillot. Il s’agit de Crypto.com, la plateforme spécialisée dans les cryptomonnaies, mais qu’on ne présente plus alors que ses annonces s’enchaînent après l’UFC, la Formule 1, le Paris Saint-Germain ou encore les Canadiens de Montréal en NHL. En revanche, le nouveau sponsor des Minnesota Timberwolves est bien inédit. Il s’agit d’Aura, société spécialisée dans la sécurité digitale. La saison dernière, Minnesota n’avait pas de sponsor maillot suite à la fin de son contrat signé en 2017 avec Fitbit. Enfin, les Brooklyn Nets ont officialisé l’arrivée de Webull, plateforme de trading (bourse, cryptomonnaie…). La société new yorkaise succède à Motorola.


ISG Sport Business Management devient école de commerce officielle de la NBA en France

Dans le cadre de cet accord, l’ISG devient « l’école de commerce officielle de la NBA en France ». L’annonce coïncide avec le lancement par l’ISG de sa Sport Business Management School (ISG Sport Business Management). « Aujourd’hui, alors que nous relevons un nouveau défi dans un secteur innovant et captivant avec la création de l’ISG Sport Business Management (SBM) school, nous sommes extrêmement fiers d’annoncer notre partenariat avec la NBA, précise Marc Sellam, PDG et fondateur de IONIS Education Group, « notre objectif étant de former les futurs dirigeants qui façonneront l’industrie du sport de demain, il est logique de s’associer à une ligue sportive prestigieuse et avant-gardiste comme la NBA, avec laquelle nous partageons des valeurs similaires : l’esprit d’entreprise, l’innovation et un état d’esprit international ».