Sponsoring.fr

Omnisports / Chiffres

imprimer cet article
Exclusif Sponsoring.fr: plébiscite des Français après les Mondiaux de handball
Méthodologie

Étude réalisée auprès d'un échantillon de 1400 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Échantillon constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d'âge, de catégorie socioprofessionnelle du chef de famille, de la région de résidence et de l'agglomération. Échantillon interrogé en ligne sur système Cawi (Computer Assisted Web Interview) du 31 mars au 7 avril 2017 via l'access panel respondi.

Eléments de contexte
• Du 16 au 29 janvier 2017 La France accueille le Championnat du Monde de Handball. L'équipe de France obtient son 6e titre de championne du monde en battant la Norvège en finale
• 3 février 2017 Paris 2024 présente son nouveau slogan « Made for sharing » et lance sa campagne de communication internationale
• 22 février 2017 Annonce du retrait de la candidature de Budapest pour l'organisation des JO 2024.

Exclusif Sponsoring.fr: plébiscite des Français après les Mondiaux de handball

Jeudi 4 mai 2017 - 11:46

Pour cette sixième vague de notre «Baromètre Évènements sportifs se déroulant en France et soutien aux JO 2024», réalisé avec l'institut Future Thinking et respondi, nous avons introduit une nouveauté. Les sondés ont été interrogés sur leur appétence à accueillir d'autres événements qui ne sont pas encore programmés (Coupe du monde de rugby) ou qui ne le seront probablement jamais (le Super Bowl de la NFL). Notre baromètre exclusif continue d'interroger les Français sur la notoriété et l'intérêt des Français. Il revient aussi sur l'organisation des Championnats du monde de handball de janvier dernier.

Il y a une prime aux sports majeurs (voir graphique numéro 1). Environ la moitié des Français se déclarent intéressés pour que la France organise un des événements sportifs majeurs que sont les Jeux olympiques d'hiver (51 %), les Championnats du monde d'athlétisme (48 %), la Coupe du Monde de football (47 %) ou de rugby (47%). Auprès des fans de sport, l'intérêt est plus marqué, proche de 70 % pour les quatre événements pré-cités. Le Mondial de football, que la France a organisé en 1998, pâtit de la récente organisation du Championnat d'Europe des Nations. On remarquera aussi la faible appétence pour deux manifestations qui monopolisent pourtant l'attention chaque année comme le All Star Game de la NBA ou le Super Bowl. Sur ce point, l'ensemble des répondants comme les fans de sport sont unanimes avec moins d'un tiers d'opinions favorables pour recevoir l'une ou l'autre des manifestations si d'aventure les ligues américaines avaient dans l'idée de changer de continent. "Les Français sont convaincus de la capacité du pays à organiser les événements, interprète Benoît Parraud, Directeur Pôle Services de Futur Thinking. Ils se disent que quitte à organiser de nouveaux événements, autant accueillir les plus importants et qui rassemblent le pays."

Comme pour l'Euro 2016 de football précédemment, les sondés ont été interrogés sur leur appréciation des Championnats du monde de handball de janvier dernier (voir graphique numéro 2). C'est un plébiscite : 93 % des Français considèrent que le Championnat du monde de handball 2017, qui s'est soldé par une nouvelle victoire des Experts et par plusieurs records d'affluence, s'est bien passé. 36 % jugent même qu'ils se sont "très bien passés". Un résultat deux fois plus élevé que celui obtenu par l'Euro 2016. Pour rappel, ils n'étaient que 17 % à penser la même chose à propos de l'Euro de football lors la vague 5 du baromètre. "C'est l'image positive du handball qui s'exprime, décrypte Benoît Parraud. Il n'y a pas eu de polémique avant le championnat du monde et aucun incident en marge des rencontres quand le football avait démarré sa compétition dans une ambiance sociale tendue et par des violences à Marseille. En plus, l'équipe de France de handball est une équipe qui gagne." C'est l'un des points majeurs notés par les Français : 35 % retiennent avant tout la victoire finale de l'équipe de France (45 % chez les fans de sport), devant "l'émergence du handball comme sport majeur" citée par 17 % des Français (22 % des fans). La présence des partenaires n'a pas gêné les sondés (3 %).

Malgré l'imminence du Championnat du monde de hockey sur glace (5-21 mai), co-organisé avec l'Allemagne, la France entre dans une période plus calme avec des manifestations moins médiatiques à venir. Si bien que les résultats enregistrés sont stables (voir graphiques 4 et 5). Le hockey sur glace n'a pas réussi à émerger à quelques encablures du coup d'envoi avec 18 % de taux de notoriété. Ses organisateurs n'ont pourtant pas ménagé leurs efforts pour faire connaître le rendez-vous auprès du plus grand nombre.

31% des Français savent déjà en revanche que la France va organiser la Coupe du Monde de football féminin en 2019. 22% des Français sont au courant également de l'organisation du Championnat d'Europe de handball féminin en 2018. 36% des Français envisagent de suivre chacun de ces événements. "L'absence d'événements majeurs à court terme permet de relever la stabilité des deux manifestations qui attirent le plus l'attention des sondés : la Coupe du monde de football féminin, qui n'a pourtant lieu qu'en 2019, et l'Euro féminin de handball 2018, souligne le responsable de Future Thinking. Les deux événements présentent des niveaux stables depuis le début, en particulier pour la Coupe du monde. C'est la force du football. Avec un peu plus d'accompagnement, le niveau pourrait sans doute monter davantage. Le potentiel est là."

1. Appétence pour de nouveaux événements sportifs internationaux

2. Suivi et perception du Championnat du Monde de Handball 2017

3. Bilan comparatif Euro 2016 vs Championnat du Monde de Handball 2017

4. Notoriété des événements sportifs

5. Notoriété des événements sportifs auprès des fans de sport