Alors que l’édition 2020 de La Solitaire du Figaro vient de s’achever sur la victoire d’Armel Le Cléac’h, OC Sport Pen Duick, société organisatrice de l’épreuve, et le département de Loire-Atlantique annoncent la signature d’un partenariat majeur qui va les lier pour les six prochaines années. A compter de 2021 et jusqu’à 2026, tous les grands départs et toutes les arrivées finales de l’épreuve quinquagénaire se dérouleront dans un des ports du département.

C’est un engagement inédit en 50 ans d’histoire de la course qui, pour la première fois, s’ancre durablement dans un territoire. Depuis sa création en 1970, La Solitaire du Figaro a noué des liens forts avec des ports en France et à l’étranger. Mais jamais encore, elle n’avait eu l’opportunité de poser les lignes d’une histoire durable avec un même territoire. C’est donc désormais chose faite avec la Loire-Atlantique qui devient partenaire majeur. Un rang qu’elle occupera aux côtés d’un futur partenaire-titre privé. Dès l’année prochaine, et jusqu’en 2026, l’épreuve fêtera chaque grand départ et connaîtra chaque dénouement dans l’un des ports du département. Entre les deux, La Solitaire du Figaro gardera son caractère itinérant.

Le département, qui vient d’accueillir, à Saint-Nazaire, le final de la dernière édition, a identifié le nautisme comme l’un des vecteurs de développement de son territoire. Avec La Solitaire dans ses eaux, la Loire-Atlantique fait le choix de renforcer sa position dans le paysage maritime français et le monde nautique international. « Terre maritime par excellence, la Loire-Atlantique bénéficie d’une situation exceptionnelle avec sa façade littorale ouverte sur le monde, rappelle Philippe Grosvalet, Président du Département de Loire-Atlantique. Il existe ici une véritable synergie pour développer des projets maritimes et nautiques. » Ce partenariat doit poser les bases d’une stratégie pour accompagner les politiques locales autour du nautisme et du tourisme. Il doit également faire entrer la Loire-Atlantique aux côtés des Sables d’Olonne, de Saint-Malo, du Havre ou de Brest dans le cercle fermé des territoires hôtes de grands événements de course au large français.

Cet engagement donne aux organisateurs, aux armateurs, aux partenaires et aux marins la visibilité et l’anticipation nécessaires pour assurer la croissance durable de l’épreuve. « Il n’y a pas de grande course sans collaboration avec de grands partenaires, estime Hervé Favre, Président d’OC Sport Pen Duick. L’édition 2020 de La Solitaire du Figaro nous a permis de construire, avec l’ensemble des équipes du territoire de Loire-Atlantique, une relation de confiance très forte, mais aussi de partager une vision validant la suite de notre histoire commune. C’est ce travail conjoint qui a rendu possible le succès de cette édition. C’est aussi pour ces raisons que nous nous projetons sereinement aux côtés de la Loire-Atlantique pour les années à venir. »

©Alexis Courcoux