L’ITF (International Tennis Federation) annonce un accord pour deux ans plus deux années supplémentaires en option avec l’entreprise japonaise Rakuten en remplacement de la banque française BNP Paribas pour le naming de la Coupe Davis. La compétition s’appelle désormais «Coupe Davis par Rakuten».

Le géant japonais du commerce électronique est pour deux ans, au moins, le « partenaire global » de la compétition de tennis, réformée et désormais organisée par le groupe privé espagnol Kosmos du footballeur Gerard Piqué. Rakuten reprend le rang qu’occupait jusqu’alors BNP Paribas, le groupe bancaire français ayant mis fin en mars à dix-sept ans de partenariat avec la Coupe Davis.

Encore une fois, les liens entre Gerard Piqué et Rakuten se vérifient. Depuis que le footballeur espagnol mène de front sa carrière de joueur et d’entrepreneur, Rakuten lui apporte un soutien sans faille avec la bénédiction de Hiroshi Mikitani, le PDG de Rakuten, par ailleurs sponsor principal du FC Barcelone, le club de Piqué.

Approuvée par la FIT en août 2018, la réforme de la Coupe Davis vise à redynamiser une épreuve plus que centenaire (elle remonte à 1900) en faisant une sorte de coupe du monde de tennis annuelle qui réunirait effectivement les meilleurs joueurs. Son organisation est ainsi ramassée sur deux semaines, la seconde, en novembre donc, servant de tournoi avec 18 équipes en compétition sur un même site. Madrid doit accueillir la seconde phase finale de la nouvelle Coupe Davis. Kosmos, fort des droits d’exploitation de l’épreuve pour une durée de vingt-cinq ans, aurait promis d’investir 3 milliards de dollars sur la période pour en faire un événement digne d’une Coupe du monde de football.

Si BNP Paribas a tiré sa révérence, les partenariats commerciaux se multiplient depuis le début de l’année. Déjà engagé avec la FIT, le fabricant de montre Rolex a ainsi prolongé le sien pour deux ans. Le géant des services en ressources humaines Adecco est également susceptible de transformer son partenariat avec la fédération. Par ailleurs, la marque de luxe Louis Vuitton s’est associée à Kosmos jusqu’en 2023, et doit concevoir la malle servant au transport du trophée. Enfin, la Ligue de football espagnole (Liga) s’est elle aussi liée à l’organisateur, pour deux ans, dans une démarche de visibilité.