Pour les compagnies aériennes, les temps sont durs. Qantas annonce cesser de parrainer l’équipe des Wallabies, mettant ainsi fin à trente ans de partenariat avec l’équipe nationale de rugby d’Australie.

Qantas a expliqué qu’il lui était désormais difficile de justifier le financement de contrats de sponsoring au moment où elle s’apprête à supprimer 2.500 emplois supplémentaires après une énorme perte annuelle causée par l’effondrement du trafic en raison du coronavirus. « Pendant que nous faisons face à la crise et à ses conséquences, le coût de nos partenariats doit être de zéro », a déclaré dans un communiqué la directrice du service clientèle de la compagnie, Stephanie Tully. Qantas a précisé qu’elle préférait, dans les douze prochains mois, offrir un soutien « en nature » en proposant notamment des vols pour l’équipe nationale de cricket et de football, ainsi que pour les athlètes olympiques et paralympiques australiens aux Jeux de Tokyo en 2021.

Né en 1990, le partenariat entre la compagnie aérienne et les Wallabies était un contrat historique. « La collaboration entre Qantas et Rugby Australia ainsi qu’avec les Wallabies a été très longue, nous sommes restés ensemble dans les moments difficiles », a souligné Mme Tully. « Malheureusement, cette pandémie en a sonné la fin. Comme tous les Australiens, nous continuerons à les encourager depuis la ligne de touche », a-t-elle ajouté.

« Bien qu’il soit évidemment décevant de perdre un partenaire aussi fidèle, c’est compréhensible compte tenu du monde dans lequel nous vivons et des défis auxquels nous sommes tous confrontés”, a réagi le directeur général par intérim de la Fédération australienne de rugby, Rob Clarke. La Fédération australienne de rugby fait déjà face à des difficultés financières. Elle a licencié en juin 47 salariés, soit un tiers de son effectif et demandé à ceux restant d’accepter une baisse de salaire.