Il est encore temps de faire des prévisions sur l’année 2020. Le cabinet d’études américain WARC, compilant différentes données, s’attend à une progression de 5% des investissements (la croissance la plus forte en une décennie, ndlr) liés au marketing sportif dans le monde pour atteindre 48,4 Md$.

Avec l’organisation des Jeux olympiques d’été à Tokyo en point d’orgue de l’année, mais également l’Euro 2020 de football, WARC estime que 1,95 Md$ seront dépensés par les partenaires olympiques tels que Coca-Cola et P&G, soit le double de l’olympiade précédente à Rio. 3,33 Md$ proviendront de la pléiade de sponsors locaux comme Canon, Asahi et Fujitsu.

Mais les JO ne seront pas le seul événement sportif porteur. Sur les autres sports, avec la NFL, la NBA et la MLB, l’Amérique du Nord est le principal moteur de la croissance avec 18,8 Md$ investis en 2020 et +4,6% de croissance annuelle depuis 2011. Le secteur des services financiers est attendu comme le principal investisseur dans le sponsoring sportif aux États-Unis (5,3 Md$ en 2019), suivi de l’automobile (2,4 Md$) et du commerce de détail (1,3 Md$). Viennent ensuite les marques de télécommunications (1 Md$), d’énergie (0,9 Md$), de technologie (0,7 Md$) et de boissons gazeuses (0,7 Md$).

Le marché européen devrait croître de 5% à 12,9 Md$ cette année. Près des deux cinquièmes (38%) des fonds de parrainage européens sont destinés aux titulaires de droits de football, avec 10% du total régional investi par le secteur des équipementiers sportifs. Suivent les banques (5%), les paris sportifs (5%), l’automobile (4%), les boissons (4%), les logiciels (3%) et les assurances (3%).

1
Détenteur des droits de diffusion exclusifs aux Etats-Unis, NBC attend avec sérénité la quinzaine olympique de Tokyo. En décembre, la chaîne américaine avait annoncé avoir atteint la vente d’un milliard de dollar d’espace publicitaire pour NBC Sports autour des Jeux de Tokyo. La chaîne précise par ailleurs que plus de la moitié des annonceurs sont des nouveaux qui n’étaient pas présents aux précédents JO. NBC entend dépasser son record de 1,2 Md$ réalisés lors des JO 2016 à Rio.

Dans le même temps, les investissements des marques dans l’eSport sont estimés à près de 800 M$ cette année, soit +23,1% par rapport à 2019. 584 M$ sont investis en sponsoring tandis que 211 M$ sont consacrés à l’achat de spots publicitaires autour des événements.