L’AS quoi ? Après Saint-Etienne en France et la Fiorentina en Italie, Le Coq Sportif devient le sponsor technique de l’équipe de football amateur de l’AS Velasca. Sa particularité ? Il évolue dans l’équivalent de la 12e division italienne, mais surtout il est étroitement lié au monde de l’art contemporain.

Le Coq Sportif fournit des tenues aux joueurs et au personnel de l’AS Velasca pour cette saison. L’offre comprend des tenues techniques, des tenues d’entraînement, des maillots pour les supporters et les présentations. Clin d’œil à cette saison placée sous le signe de la culture chinoise, l’équipementier français a confié la direction artistique des tenues du club à l’artiste chinois Jiang Li. Résultat ? Des caractères chinois en velours, un badge en silicone qui reprend les couleurs du drapeau de la Chine, un sorcier et un dragon imprimés sur les flancs ainsi que la phrase « Do not play to the gallery » (« Ne pas plaire à la galerie ») imprimée sur la nuque. « Chaque année, nous comptons sur un sponsor artistique, qui crée le maillot, puis sur un sponsor technique qui fabrique les produits et aide l’équipe et les artistes, explique Wolfgang Natlacen, président de l’AS Velasca. Le Coq Sportif s’est beaucoup impliqué et nous a montré qu’il croyait en nous. C’est très important, car cela nous permet de nous exprimer sans barrières ni limites. La marque a compris que le football amateur était le cœur du football et qu’il avait besoin de créativité ». Le club italien, fondé en octobre 2014 dans la banlieue de Milan, tente d’allier ballon rond et projet artistique. Il tire son nom d’une tour de 26 étages bâtie dans les années 1950 au cœur de la cité lombarde. Par le passé, les marques Joma et Hummel l’ont accompagné dans sa démarche de faire de chaque match une performance artistique. « Pour nous, Velasca est l’âme du football amateur, souligne Patrick Ouyi, directeur de la communication du Coq Sportif. Ce projet nous permet de développer des idées créatives nouvelles, en lien avec le monde artistique, et de parler d’authenticité et de passion ».

Le maillot dessiné par l’artiste chinois est vendu dans le cadre d’une édition spéciale composée de 300 maillots (150 domiciles et 150 extérieurs).