Les organisateurs du Tour de France ont procédé à une première sélection des équipes de la 106e édition du Tour de France (6-28 juillet). Les dix-huit équipes UCI WorldTeam sont engagées d’office. Mais il reste des places à prendre pour les équipes invitées. L’équipe belge Wanty et à la française Cofidis sont les premières à en bénéficier. Une sélection pour le Tour, et c’est l’avenir d’une équipe qui bascule.

Pour les deux premières invitations pour le Tour de France 2019, les organisateurs précisent avoir «décidé d’attribuer une invitation aux deux premières équipes du classement Europe Tour». Wanty a pour chef de file le grimpeur français Guillaume Martin, et Cofidis, présent sur le Tour depuis 1997, aligne les routiers-sprinteurs Nacer Bouhanni et Christophe Laporte. Pour les deux dernières invitations possibles, trois équipes françaises sont en lice : Arkea-Samsic, Direct Energie et Vital Concept. Combien de temps vont-elles attendre ? Christian Prudhomme, le directeur du Tour, n’a pas fixé de date précise. La décision devrait toutefois être prise au moins deux mois avant le départ de Bruxelles (6 juillet).

Direct Energie et Arkea-Samsic espèrent

«Il est très important de permettre aux équipes d’organiser leur saison, confirme ainsi Christian Prudhomme. Les équipes le souhaitent et c’est normal. Mais, cette année, nous sommes dans une configuration particulière avec une concurrence très forte pour les invitations.»

«En 2020, la règle sera que les deux premières équipes du classement Europe Tour seront invitées d’office. Nous en avons tenu compte dès cette année, ajoute-t-il. Pour les autres, il faudra attendre les résultats mais nous porterons un jugement global, on n’oublie pas ce qui a été fait les années précédentes.» Par rapport à ces paramètres, Direct Energie, dirigé par Jean-René Bernaudeau, part avec un avantage certain, fort de l’expérience de près d’une vingtaine d’années dans le peloton. A un degré moindre, Arkea-Samsic, peut se targuer d’avoir dans son groupe l’Allemand André Greipel Greipel, un habitué des succès d’étape, à côté du Français Warren Barguil, très en vue en 2017. La campagne de recrutement de Jérôme Pineau pour la deuxième saison d’existence de Vital Concept (Cyril Gautier, Pierre Rolland, Arthur Vichot), a toutefois rebattu les cartes.

La prochaine édition de Paris-Nice (10-17 mars), également organisé par ASO, devrait être décisive pour ces équipes et leurs partenaires.