Présent sur le Tour de France, Enedis met l’accent sur le recrutement. Ses équipes sillonnent la France jusqu’au 28 juillet à la recherche des futurs collaborateurs.

Cette année, l’entreprise publique met l’accent sur le recrutement en présentant plus de 2.000 postes disponibles, dont 1.200 en alternance, à travers toute la France. «Les entreprises sont en concurrence entre elles pour attirer les compétences et doivent aller elles-mêmes à la rencontre des candidats», explique Michaële Guégan, Directrice des ressources humaines d’Enedis. Le gestionnaire du réseau de distribution avait jusqu’alors un stand itinérant présentant l’entreprise et les enjeux de l’électricité. Mais pour l’édition 2019, il a changé de braquet, en proposant aux personnes intéressées de déposer directement leur CV, d’examiner toutes les candidatures et d’y répondre dans les meilleurs délais. À chaque étape, les besoins à pourvoir dans la région sont mis en avant. Sur le stand Enedis, les visiteurs échangent sur les missions et métiers avec des équipes de recrutement de la filiale d’EDF. Un dispositif ludique permet également aux visiteurs de se glisser dans la peau des «héros du quotidien» de l’entreprise. «Les forces du Tour de France et d’Enedis, ce sont la proximité et les territoires. Quel meilleur lieu d’échange pour rencontrer et trouver de nouveaux talents à travers toute la France !», estime Robin Devogelaere, Directeur de la Communication Enedis.

EN BREF
• Cochonou et ASO renouvellent leur partenariat jusqu’en 2025.
Cochonou et ASO annoncent le renouvellement de leur partenariat historique (21 ans) sur la Grande Boucle pour les six ans à venir. L’accord a été révélé à l’occasion de l’étape Mâcon-Saint-Étienne, et qui est passée par Saint-Symphorien-sur-Coise. Cette petite ville des Monts du Lyonnais abrite la fabrique Cochonou.