Avant le départ de la Route du Rhum, l’entreprise mayennaise V and B a fait une annonce importante. Elle va acheter un nouveau monocoque afin de pouvoir participer au prochain Vendée Globe, la mythique course autour du monde en solitaire, en 2020.

Le spécialiste de la bière et du vin a noué un lien avec le skipper Maxime Sorel. Il y a d’abord eu la Route du Rhum 2014, terminée à la 23e place sur un monocoque ancienne génération de la Class 40. Puis, la construction d’un tout nouveau bateau. Avec ce bateau aux couleurs verte et grise, Maxime Sorel a notamment remporté la Transat Jacques Vabre en novembre 2017. Et alors qu’il est annoncé parmi les favoris de la Route du Rhum 2018 en Class 40, les patrons de l’entreprise de Château-Gontier ont décidé de ne pas s’arrêter là. Non seulement, le partenariat est prolongé mais il franchit surtout un cap important. V and B va vendre (à l’issue de la Route du Rhum) son actuel bateau Class 40 et acheter un Imoca (18,28 m, catégorie reine des monocoques) d’occasion. Il s’agit de pouvoir participer au Vendée Globe.

Pour préparer l’édition 2020, Maxime Sorel participera à la Jacques Vabre 2019 ainsi qu’à deux autres Transat. Ce nouveau projet impose un budget plus important (investissement de départ puis fonctionnement) et l’entreprise cherche un co-sponsor à hauteur de 50%. V and B a prévu un budget sur deux ans de 2,7 à 2,8 M€ est à la recherche d’un second sponsor « qui ait un sens ».