C’est plutôt rare par les temps qui courent. DLes organisateurs du Vendée Globe affirment “maintenir le cap” en vue d’un départ des Sables-d’Olonne le 8 novembre prochain.

Suite aux déclarations d’Emmanuel Macron le 13 avril évoquant une reprise possible des manifestations à partir de la mi-juillet, les organisateurs du Vendée Globe ont décidé de “maintenir le cap”. «Depuis plusieurs semaines, la SAEM Vendée est en contact très régulier avec les skippers et tous les protagonistes du Vendée Globe, pour évoquer ces problématiques et proposer des solutions, rapporte Yves Auvinet, président de la SAEM (Société Anonyme d’Economie Mixte) Vendée. Notre volonté est d’être en mesure de donner le départ de cette 9ème édition le 8 novembre prochain dans les meilleures conditions, tout en restant très attentifs à l’évolution de la situation.» 36 skippers sont pour l’instant inscrits au départ du Vendée Globe et 34 seront autorisés à y participer (pour des raisons de places au port notamment). Il faudra voir aussi si certains sponsors ne jettent pas l’éponge en raison de difficultés économiques, conséquences de la crise du coronavirus.

Le départ du 9ème tour du monde à la voile en solitaire et sans escale doit être donné le 8 novembre prochain à 13h 02 aux Sables-d’Olonne. Pour pouvoir prendre le départ du Vendée Globe, les marins doivent avoir réalisé une qualification au préalable, notamment en participant à certaines épreuves. Mais sur les 5 courses qualificatives, les deux Transatlantiques prévues au printemps, la Brest-Baltimore et la New-York Vendée les Sables-d’Olonne, sont annulées. Le format de la nouvelle course qui doit servir de répétition générale sera dévoilé prochainement.