Après cinq années avec le Coq Sportif, le Racing 92 change d’équipementier et sera habillé dès la saison prochaine par Nike.

Ce changement d’équipementier sera accompagné d’une évolution profonde du maillot de l’équipe professionnelle. « Le maillot du Racing n’avait pas changé depuis 139 ans (le club a été créé en 1882), explique le président Jacky Lorenzetti. C’est le même que celui que portaient les premiers Racingmen, vainqueurs du premier championnat de France en 1892. Il est inspiré de l’université de Cambridge, chargé d’histoire. Nike nous a proposé une nouvelle dynamique visuelle, plus moderne, pour notre maillot et nous avons accepté. Il garde les codes du Racing, les couleurs Ciel et Blanc, l’écusson du club au niveau du coeur, mais les bandes ont été déstructurées et leur nouveau design renvoie à la Grande Arche de la Défense. »

La nouvelle tunique fait apparaître de nouveaux partenaires avec Randstad leader mondial des ressources humaines, le distributeur Boulanger et le Groupe Vital, spécialiste de l’infogérance. Le club compte également un nouvel allié en qualité de partenaire majeur, l’application UP2IT, réseau social dédié au sport.

Le nouvel uniforme du Racing « plaît au Comité du Racing et sera porté par les pros et par nos féminines », ajoute Jacky Lorenzetti. Les joueuses seront les seules, avec le groupe professionnel, à jouer avec le nouveau maillot et avec les mêmes sponsors, précise le club.

Le Racing 92 crée en effet une section féminine. L’équipe féminine du Racing 92 démarrera en Fédérale 2. Elle disputera ses rencontres à domicile à l’Arena, en lever de rideau des pros, dès lors que les calendriers respectifs le permettront. « On espère que cela donnera envie aux gens de venir plus tôt à l’Arena et aidera à vulgariser le jeu féminin, souligne encore Lorenzetti. La famille Racing s’agrandit. Nous ne voulions pas être en reste dans le combat des femmes pour une meilleure égalité. Cette équipe sera essentiellement constituée avec les joueuses du club de Nanterre et commencera en bas, c’est-à-dire en Fédérale 2. Cette équipe s’appellera Racing 92 mais sera 100% amateur, avec un budget de 150.000 € pour la première saison. Ce qu’on souhaite, c’est de pouvoir se mêler à la lutte pour le titre en élite dans les cinq ans. Quand on a parlé de ce projet aux partenaires de l’équipe professionnelle, l’engouement a été immédiat. Tous ont décidé de suivre et accepté de verser une contribution pour l’équipe féminine. »