Pour célébrer l’inauguration du nouveau Matmut Stadium de Lyon Gerland, le LOU et le Groupe Matmut avaient coché sur le calendrier la 5e journée du Top 14 et la réception de Castres (31-12). L’occasion pour l’assureur, qui donne son nom à l’ex-stade Gerland, d’organiser la « fête des tribus » et de lancer le Matmut#DéfiRugby.

A sa manière, Matmut (2 milliards d’euros de chiffre d’affaires) a célébré la fin des travaux de l’ex-stade Gerland, désormais fief du LOU Rugby. Durant trois jours, Matmut a occupé le Matmut Stadium, à Lyon. Concert gratuit sur la pelouse le vendredi soir (sur invitation), course caritative de 5 km le samedi matin (en faveur de la Fondation de l’Avenir) suivie d’un pique-nique, puis séances d’initiation au ballon ovale l’après-midi et découverte des coulisses du stade, la « Fête des Tribus » s’est poursuivie jusqu’au dimanche 24 septembre et la tenue de la rencontre face à Castres comptant pour la 5e journée du Top 14. Le CO est l’une des trois équipes sponsorisées par la Matmut avec Bordeaux-Bègles aussi.

20 M€ sur 10 ans

Déjà partenaire-titre du précédent stade du LOU, à Vénissieux, la Matmut a signé un nouvel accord de naming sur dix ans et 20 millions d’euros. Ce week-end de festivités a coïncidé avec le lancement du dispositif « Matmut #DéfiRugby » en association avec le média spécialisé Midi Olympique. L’occasion de mettre en avant chaque semaine les moments de sportivité et réalisations remarquables des clubs et joueurs de rugby. « Avec «Matmut#DéfiRUgby », ce sont des gestes concrets, des comportements fidèles à l’esprit sportif qui seront récompensés », explique Nicolas Gomar, directeur général de l’assureur, insistant sur « la dimension pédagogique, rassembleuse et familiale » du rugby. Chaque mois, un coup de chapeau particulier sera donné dans le cadre du dispositif. Il s’agit de mettre en avant un geste citoyen d’un club dans le mensuel Midi Olympique Magazine.

Le stade a bénéficié d’un lifting important en cinq mois seulement. De nouvelles tribunes, plus inclinées, ont été superposées aux anciennes. De quoi offrir une meilleure visibilité et une plus grande proximité avec les joueurs. La capacité a été réduite. Elle est modulable de 11.000 à 35.000 places, alors qu’elle était de 44.000 en version football. Les loges ont également été agrandies et bénéficient des baies vitrées de chaque côté. À cela s’ajoute de grands espaces dédiés à l’événementiel.