Comme la Heineken Cup, ex-Champions Cup, le Tournoi des Six nations aura lui aussi son nom attaché à celui d’une bière. Déjà sponsor de la Ligue Celte, Guinness devient partenaire-titre du tournoi à partir de 2019 pour six ans. Le tournoi de rugby prend le nom de « Guinness Six Nations ».

La banque Royal Bank of Scotland (RBS), qui sponsorisait le tournoi des Six Nations depuis 15 ans, ne sera plus le sponsor principal de l’événement rugbystique annuel. Il ne l’était déjà plus tout à fait puisque c’est sa filiale, NatWest qui occupait l’avant-poste pour l’édition 2018.

On change de partenaire et on change de secteur économique également. En effet, après la finance, c’est la marque de bière Guinness (groupe Diageo) qui sera le prochain sponsor-titre du tournoi, le « Guiness Six Nations ». Après être déjà sponsor principal de la Pro 14, le championnat des provinces galloises, irlandaises et écossaises (qui compte aussi des clubs italiens et sud-africains), Guinness s’engage auprès des Six Nations pour les six prochaines saisons. Le brasseur aurait négocié un accord à bon compte. D’après la presse britannique, le comité d’organisation du Six Nations, à la recherche d’un sponsor capable de s’engager sur 100 millions de livres sur les six prochaines saisons, aurait fait d’importantes concessions. Le dernier contrat signé avec RBS, une prolongation de deux années, était estimé à 15 millions d’euros par an. Le nouvel accord serait évolutif dans le temps. La filiale de Diageo (près de 14 milliards d’euros de chiffre d’affaires) serait engagée sur un contrat d’environ 7 millions d’euros pour la première année jusqu’à près de 14 millions d’euros lors de la dernière année de l’accord