L’agence de communication Sport Market a adopté ce statut cet été. Une étape supplémentaire pour valoriser tout le potentiel du sponsoring sportif, en alliant « Sponsoring d’émotion » et « Sponsoring à mission ».

La loi Pacte de 2019 a créé en droit français la « société à mission » pour pérenniser les engagements d’entreprises autour d’enjeux sociaux, environnementaux, et même scientifiques. Cette mission étend l’objet social, marque l’engagement de l’entreprise et assure l’opposabilité de la mission. « Nous avons toujours eu une fibre sociétale avec un engagement porteur de sens pour les marques au-delà du sponsoring sportif, nous explique Bruno Bianzina, directeur général de Sport Market. La création avec la RATP, en 2007, des Mercredis du Rugby, avait une dimension éducative par le sport en plus de la lutte contre les incivilités dans les transports en commun. »

Pas besoin d’être une multinationale pour devenir une société à mission. Fondée en 2001, Sport Market (15 salariés) a constitué début 2020 un groupe de travail interne pour définir sa raison d’être, réaliser un audit sur ses presque 20 ans d’accompagnement des marques, et modifier ses statuts. Si le Covid a ralenti le processus, Sport Market est arrivée à synthétiser sa raison d’être en : « Agence conseil en communication, Sport Market promeut le sport auprès des acteurs publics et privés, comme un outil durable d’action en faveur du bien commun. »

Une série d’engagements

L’agence a inscrit sa mission et sa raison d’être dans ses statuts. Elle prend plusieurs engagements qu’elle valorise auprès des marques. Avec ce nouveau levier de différenciation, Sport Market s’engage à proposer aux marques des campagnes de communication qui « répondent systématiquement à un ou plusieurs des 17 Objectifs de Développement Durable de l’ONU » (bonne santé et bien-être, éducation de qualité, égalité entre les sexes, etc.). L’agence consacre « au moins 5% du temps passé de toute l’agence sur un projet caritatif lié à la mission de l’agence ». Enfin, Sport Market « sensibilise et forme l’ensemble de ses collaborateurs au développement durable pour en appliquer les bonnes pratiques en interne, avec ses clients et prestataires ». Dernier étage de la fusée : l’agence a constitué un comité de mission avec des personnalités extérieures (Sarah Ourahmoune, Candice Prévost, responsable des opérations à la Fondation PSG, et Frédéric Fougerat, Directeur de la communication et RSE du Groupe Foncia) chargé du suivi de l’exécution de cette feuille de route.