La société DXC Technology est le premier « supporteur officiel » de Paris 2024. Elle fournira au COJO (Comité d’organisation des Jeux) un logiciel d’aide à la gestion des finances et des ressources humaines.

Le COJO Paris 2024 officialise l’arrivée de son premier « supporteur officiel ». La société de services américaine DXC Technology (un temps convoité par le Français Atos, partenaire TOP du CIO, ndlr) fait son entrée au dernier étage de la pyramide des partenaires (hors licenciés) du comité d’organisation afin de lui fournir un logiciel d’entreprise destiné à la gestion des finances et des ressources humaines.

Il permettra de « digitaliser le processus d’achat auprès des multiples fournisseurs, d’assurer un pilotage financier à la maille des sites olympiques et paralympiques et d’accompagner la croissance rapide de nos effectifs », détaille Bruno Marie-Rose, ancien recordman du monde du 200 m en salle et du 4×100 m, aujourd’hui directeur de la technologie et des systèmes d’information à Paris 2024.

DXC Technology rejoint l’équipe des sponsors nationaux composée de trois premium (BPCE, EDF, Orange), deux partenaires de rang 2 (Le Coq Sportif et la FDJ) et six licenciés. Le montant du contrat n’a pas été révélé mais serait proche de 3 M€, dont 2 M€ en prestation.

Fin 2020, Paris 2024 avait annoncé avoir réalisé 46% de son objectif de 1,1 milliard d’euros en matière de partenariats (pour un budget COJO de 3,9 Mds euros).