C’est ce qui s’appelle une explication de texte. Alors que le football professionnel ne parvient pas à parler d’une seule voix, la ministre des sports, Roxana Maracineanu, rappelle le principe de fonctionnement du sport français : les fédérations, délégataires de l’Etat, priment sur les ligues. La FFF s’est prononcée pour la fin de saison immédiate du football professionnel.

La ministre des sports estime qu’il serait “raisonnable” d’arrêter la saison de football. “Il serait raisonnable” que la Ligue de football professionnel (LFP), réunie jeudi, acte la suspension définitive de la saison 2019-2020, a déclaré la ministre des sports, Roxana Maracineanu, sur RTL, regrettant le manque d’“empathie” du football professionnel dans la crise due au coronavirus. “Le signal que le premier ministre a lancé était clair, simple, a indiqué Roxana Maracineanu. On attend des instances sportives qu’elles prennent leurs responsabilités comme nous le faisons.” Edouard Philippe a annoncé mardi devant les députés que “la saison 2019-2020 de sports professionnels ne pourra[it] pas reprendre”, le ministère des sports laissant ensuite ouverte la possibilité d’organiser des matchs à huis clos en août. Une brèche dans laquelle s’est engouffré notamment Jean-Michel Aulas, le président de l’Olympique lyonnais, qui a proposé de trouver “une alternative” pour jouer la fin de saison.

“C’est M. Le Graët qui a la main”

“Il faut prendre une décision”, a insisté Roxana Maracineanu jeudi, avant une réunion du bureau de la LFP. “Reprendre [cette saison] au mois d’août irait à l’encontre de ce que le premier ministre et le gouvernement ont proposé, et même le président de la fédération qui, je le rappelle, est le patron du football français.” Noël Le Graët a en effet déclaré dans la foulée des annonces gouvernementales qu’il jugeait la saison “terminée”. “C’est M. Le Graët qui a la main. Il s’est prononcé sur l’arrêt de cette saison. Je pense qu’il serait raisonnable que la ligue aille dans ce sens également”, a dit la ministre des sports.