La marque italienne Ducati va se mettre à la mobilité électrique en fournissant les motos de la Coupe du monde de MotoE entre 2023 et 2026.

Depuis ses débuts en 2019 et jusqu’en 2022 inclus, les MotoE (la catégorie électrique du Championnat du monde MotoGP produit par Dorna Sports) sont fournies par Energica, un constructeur italien de motos électriques haut de gamme.

« Nous avons décidé d’intégrer la mobilité électrique à ses débuts (pour la moto) et il n’y a pas de meilleur endroit que la compétition pour cela », a expliqué Claudio Domenicali, le PDG de Ducati, lors d’une conférence de presse en marge du Grand Prix moto d’Émilie-Romagne, à Misano en Italie.

Il s’agit d’une étape historique pour le constructeur de motos de Borgo Panigale qui, suivant sa coutume d’utiliser la compétition comme un laboratoire pour les technologies et les solutions qui deviennent ensuite réalité pour tous les motocyclistes, entre dans le monde des motos électriques en commençant par le secteur le plus sportif.

« Toutes les entreprises doivent faire leur part pour l’environnement et nous voulons être experts quand le moment viendra », justifie le PDG de Ducati. Le principal objectif de la marque est de « développer les technologies pour être prêts, à terme, à produire une moto électrique routière ». Ducati ne se fixe toutefois pas de délai, à cause des problèmes de poids et d’autonomie des batteries ainsi que du nombre d’infrastructures de recharge. « Ça ne sera, pour sûr, pas avant 2025, mais peut-être avant 2030 », a-t-il estimé.

Interrogé sur le remplacement des moteurs thermiques par les moteurs électriques, le PDG de Ducati pense qu’il est « difficile de savoir si et quand il peut avoir lieu ». « Ça dépend du développement des carburants de synthèse », qui pourraient être une alternative pour les moteurs à combustion, a-t-il rappelé.

Ducati fait partie du groupe Volkswagen, qui a fait de la mobilité électrique un élément essentiel de sa stratégie pour les années à venir.