L’accueil de la Ryder Cup en France ce week-end est un coup de projecteur unique sur le golf français et ses opportunités en termes de notoriété. L’organisation de la Ryder Cup sur le parcours du Golf National à Guyancourt doit servir de détonateur pour une discipline qui tarde à décoller en France.

Un sondage Ifop diffusé en juin montrait que 63% des Français ont une bonne image du golf et qu’ils sont 61% à penser qu’il s’agit d’un sport trop méconnu. L’organisation de la Ryder Cup sur le parcours du Golf National à Guyancourt doit servir de détonateur pour une discipline qui tarde à décoller en France. En outre, son intérêt économique est loin d’être négligeable, comme le révèle une étude réalisée par le cabinet de consulting Ernst & Young. Le poids économique du golf en France représente ainsi 1,5 milliard d’euros par an. La filière emploie plus de 15.000 personnes. Elle génère des retombées fiscales de 572 millions d’euros par an. Quatrième sport individuel dans l’Hexagone derrière le tennis, l’équitation et le judo, le golf y compte 800.000 pratiquants dont 410.000 licenciés dont la moyenne d’âge est de 52 ans. Un licencié dépense en moyenne chaque année 489 euros en équipement (textile, chaussures, clubs…) et 1.190 euros hors équipement (adhésion, droit de jeu…).

36
Le modèle économique de la Ryder Cup 2018 repose sur la contribution des licenciés FFGolf, l’accompagnement des pouvoirs publics et la participation d’entreprises privées. Le budget de l’événement est de 36 M€. La part la plus importante est apportée par les licenciés (16 M€), via une hausse du prix de leur licence, à hauteur de 3 €, sur 12 ans. Les partenaires privés, le Club des partenaires France 2018 apportent 11 M€. Enfin, les subventions, les aides de l’État et des collectivités atteignent 9 M€. Les organisateurs estiment que l’événement aura des retombées économiques directes d’une valeur de 150,7 M€ et des retombées économiques indirectes de 226 M€.

La FFGolf a poussé pour accueillir la Ryder Cup pour la première fois, misant sur le coup de projecteur pour accélérer le développement de toute la filière. Parmi les héritages attendus : le tourisme golfique. Il s’agit d’un enjeu majeur, notamment pour attirer les étrangers qui ne représentent que 17% des visiteurs.

Les marques ne s’y sont pas trompées. Dès la phase de candidature, huit sponsors ont rejoint le Club des Partenaires Ryder Cup France 2018. Après la désignation de la France en mai 2011, ce Club s’est élargi de huit nouveaux membres. Parmi les 16 membres, huit n’avaient jamais noué auparavant d’accord avec la fédération.

En 2018, la fédération a annoncé l’arrivée de cinq nouveaux partenaires dont les contrats courent pour la plupart au-delà de ce tournoi unique.

11
Onze des 24 joueurs sélectionnés pour la Ryder Cup (dont Tiger Woods) sont des ambassadeurs de Rolex. Partenaire l’équipe européenne depuis 1995 et de l’événement depuis 2014 (lorsqu’il se déroule en Europe, ndlr), Rolex remettra à chaque membre de l’équipe européenne une Datejust 41 en Rolesor gris. Prix de vente conseillé du modèle ? 8.600 euros. Durant l’épreuve, l’horloger animera une boutique au cœur du village du golf national. Les visiteurs auront également l’opportunité de faire graver leur montre Rolex par un maître-horloger.