Les dirigeants du FC Emmen, en Eredivisie (D1 néerlandaise), doivent reprendre la recherche d’un partenaire. La fédération néerlandaise de football (KNVB) interdit le partenariat entre le club et EasyToys, un site de vente en ligne de jouets sexuels.

La KNVB entend tenir compte « du fait que le football est et doit être accessible aux jeunes et aux moins jeunes ». La mésaventure n’est pas sans rappeler celle du club de rugby de l’US Carcassonne. Début 2019, il devait s’afficher sous les couleurs du site pornographique Jacquie et Michel pour un match face à Biarritz en Pro D2. Mais la Ligue nationale de rugby (LNR) avait mis son véto. Ce partenariat « n’est pas compatible avec le règlement de la LNR et le public familial qui se déplace au stade », avait expliqué la LNR. La polémique avait été déclenchée par le président du BO, Louis-Vincent Gave, monté au créneau après l’annonce du partenariat. « Donc en France, on ne peut faire de pub pour le tabac ou l’alcool… mais l’exploitation de la femme, voire même la promotion du porno dans un stade rempli de mineurs, alors là, pas de problèmes ? Triste que le @BOPBweb se retrouve engagé malgré nous dans ce coup de pub sordide », avait-il écrit sur les réseaux sociaux.