S’il est possible de concevoir son propre design pour une paire de running, pourquoi les clubs professionnels doivent-ils partager le même équipement ? Nike annonce une révolution pour le merchandising.

« Nike abandonne les templates», indique dans un tweet la responsable de la communication de Nike, Heidi Burgett. Les templates ce sont les modèles de maillot facilement adaptable en jouant par exemple sur les couleurs. Ce qui explique que plusieurs équipes sous contrat avec un même équipementier partagent une tunique dont les couleurs et les sponsors affichés sont les seuls points de différenciation. Désormais, la firme américaine personnalisera les maillots de chacune des formations qu’elle équipe.

Burgett a réagi à la demande d’un supporter de Liverpool, future équipe dans la galaxie du swoosh. Sa crainte ? Que les Reds se voient attribuer le même maillot qu’une autre formation également sous contrat avec Nike.

Dans la foulée, Nike a dévoilé les tenues personnalisées que porteront les sélections nigérianes, américaines et sud-coréennes ces prochains mois, la patronne de la communication de la marque à la virgule a été très claire : « Pour les maillots 2020, les concepteurs Nike avaient 65 options de châssis à leur disposition à travers différents cols, manches, poignets, placement de badge, etc. Des imprimés dessinés à la main aux polices personnalisées, le look de chaque équipe sera unique. »

53
C’est le nombre de clubs ou de sélections nationales à travers le monde qui ont porté un maillot issu du template Adidas «Condivo 18», dont l’Olympique Lyonnais, pendant la saison 2018-2019 selon le site mantosdofutebol.