En fin de contrat avec New Balance à la fin de la saison 2019-2020, Liverpool, qui partage pourtant des propriétaires communs, pourrait avoir trouvé son nouvel équipementier avec Nike.

Sous contrat avec New Balance depuis 2015 et auparavant sous contrat avec Warrior, filiale de New Balance, entre 2012 et 2015, Liverpool arrive au bout de son engagement avec l’équipementier américain à la fin de la saison 2019-2020. Dans un championnat de Premier League où les positions ne cessent de bouger depuis plusieurs mois (Puma laisse la place à Adidas auprès d’Arsenal, tandis que Manchester City voit arriver Puma à la place de Nike qui rebondit à Chelsea à la place d’Adidas, ndlr), le contrat avec Liverpool serait un autre exemple de redistribution des cartes. En lice pour la conquête du titre, Liverpool (18 titres de champion d’Angleterre et vainqueur de 5 Ligues des Champions) dispose d’une aura internationale qui classe régulièrement les Reds dans le Top 10 des équipes les plus suivies au monde.

Nike offrirait 900 M€

Il semblerait que Nike soit en passe de décrocher le contrat d’équipementier du finaliste de la dernière édition de la Ligue des Champions. Selon ESPN, la marque au swoosh aurait arraché le contrat d’équipementier au nez et à la barbe de ses rivaux. Alors même que le contrat qui lie New Balance et Liverpool rapporte environ 50 M€ par saison aux Reds, la presse britannique annonce une somme qui avoisinerait les 900 M€ sur une période de 10 ans, de quoi offrir au Liverpool FC une enveloppe de 90 M€ chaque saison jusqu’à la fin de la saison 2030-2031 ! Une somme astronomique qui ferait de cet accord le plus important jamais conclu par un club de Premier League, devant Manches-ter United et Adidas et devant Manchester City et Puma.

Mais, comme le précise ESPN, New Balance posséderait une clause dans son contrat qui stipulerait qu’il pourrait conserver et étendre leur collaboration avec Liverpool en s’alignant sur une offre d’un concurrent. Encore faut-il en avoir les moyens…