Depuis peu, l’Olympique de Marseille n’est plus seulement le locataire de l’Orange Vélodrome. Le club a obtenu la gestion de l’enceinte qu’elle cherche à rentabiliser. Notamment en organisant d’autres événements que les seules rencontres de football.

Le club olympien vient de présenter son offre en lançant « OM Events ». «Je vous propose d’organiser les idées les plus farfelues pour vos événements, a présenté Jacques-Henri Eyraud, président du club, aux 400 invités triés sur le volet. On va essayer de répondre à vos besoins et être les plus créatifs possibles.» «Pendant des années, l’OM n’était pas chez lui dans cet endroit mythique, a introduit le président de l’OM. L’OM était locataire, prenait les clefs avant le week-end pour les rendre le dimanche soir. Quand on aspire à être dans le Top 20 européen, c’est stratégique et nécessaire de gérer son stade. C’est le cas depuis le 1er janvier. On peut faire désormais plus que du sport. On veut surprendre et faire que ce lieu soit unique et différent de tous les lieux dans lesquels on peut organiser des séminaires. C’est un lieu modulaire et flexible pour répondre à toutes les demandes mêmes les plus folles.»

«Vous n’imaginez pas tout ce qu’on peut cultiver sur la pelouse», promet ainsi le slogan d’OM Events qui dispose au sein d’espaces rénovés, de 73 loges et espaces modulables à l’intérieur du Vélodrome. Dans sa démarche, l’OM s’appuie sur l’agence Sunmade. «On peut organiser des comités directeurs, accueillir facilement des conventions qui réunissent plusieurs centaines de personnes sur plusieurs journées», détaille Benjamin Llanes, en charge du développement de l’activité événementiel et du B to B d’OM Events.

Dans sa plaquette de présentation, OM Events détaille quelques-uns des atouts pour entrer «dans la légende», bâtir un événement qui mélange «passion, émotion et professionnalisme». De la journée d’étude livrée clé en main, avec salle de réunion privative, déjeuner (cocktail ou repas assis) et visite guidée des coulisses de l’Orange Vélodrome en prime, au showroom avec 8 500 m2 d’espaces événementiels répartis sur six étages, ou à la soirée (à partir de 50 convives), toutes les propositions avancées vantent les qualités de ce temple sportif destiné à impressionner les visiteurs. Le vestiaire, la tribune et la pelouse peuvent être accessibles selon les formules et les enveloppes financières à programmer à la demande. Sans oublier les matches offrant 90 minutes d’émotions, l’OM Tour, l’OM Campus, et différentes prestations complémentaires intégrant sur le plan pratique les transferts aéroport-gare et la mise en relation avec différents partenaires.

L’éclairage revisité
Aussi incroyable que cela puisse paraître, l’Orange Vélodrome, quatre ans seulement après son inauguration, était déjà obsolète. C’est du moins ce que laisse croire les derniers investissements réalisés dans l’enceinte. La société Signify (ex-Philips Lighting), leader des solutions d’éclairage en France et dans le monde, a été chargée de mettre en place un nouveau système 100 % Led (avec 372 projecteurs), intégrant non seulement la lumière mais également le son et les animations, de manière à pouvoir accueillir toutes sortes de spectacles. L’Orange Vélodrome est équipé aujourd’hui du même dispositif que l’on retrouve au Groupama Stadium à Lyon, ou au stade de la Beaujoire à Nantes et au Roazhon Park de Rennes.