Sauf cataclysme, le FC Liverpool sera sacré champion d’Angleterre en fin de saison pour la première fois depuis 30 ans en fin de saison. En attendant que les Reds fêtent l’événement avec leurs supporters, c’est un autre événement qui se prépare sur les bords de la Mersey : le club officialise un accord avec Nike, effectif dès la saison prochaine.

À partir du 1er juin 2020, Nike va devenir l’équipementier officiel du club de Liverpool. Les deux parties l’ont confirmé après des mois de tractations et de rendez-vous judiciaires avec l’actuel équipementier des Reds, New Balance. « Notre tenue emblématique est un élément clé de notre histoire et de notre identité, commente Billy Hogan, directeur général et directeur commercial de Liverpool. Nous souhaitons la bienvenue à Nike dans la famille LFC en tant que nouveau fournisseur officiel de maillots et nous nous attendons à ce qu’ils soient un partenaire incroyable pour le club, à la fois à la maison et dans le monde, alors que nous continuons à élargir notre base de fans. En tant que marque, Nike reflète nos ambitions de croissance et nous sommes impatients de travailler avec eux pour proposer aux fans de nouveaux produits passionnants. » Sous contrat depuis 2015 avec New Balance, le club anglais a fait des pieds et des mains pour ne pas renouveler son contrat avec son actuel équipementier (voir La Lettre du Sponsoring n°351). De l’inédit à ce niveau. D’ordinaire, les changements d’équipementiers se font dans la plus grande tranquillité, la passation annoncée entre New Balance et Nike s’est jouée dans les tribunaux de commerce de Londres. Argumentant le fait qu’il pouvait largement s’aligner sur la somme proposée par Nike, New Balance a été débouté par la justice il y a quelques semaines : « J’ai donc conclu que l’offre de New Balance sur le marketing était moins favorable pour le Liverpool FC que celle de Nike (…) Il doit en découler que le Liverpool FC n’est pas obligé de signer un nouvel accord avec New Balance selon les termes de son offre », a déclaré le juge en charge de l’affaire, en épilogue de celle-ci.
Fortement intéressé à la vente des produits dérivés

Nike signe le champion d’Europe et du monde en titre, le futur champion d’Angleterre et surtout l’un des clubs les plus populaire de la planète. « Le partenariat avec le Liverpool FC souligne notre leadership dans le football mondial et avec la base de fans passionnée du club dans le monde entier et son solide héritage de succès, ils ont un très bel avenir devant eux », souligne Bert Hoyt, vice-président Europe de Nike. Les modalités du nouveau contrat n’ont pas été communiqués. Mais il s’agit bien d’un accord pluriannuel. Concernant le montant, la BBC évoque une part fixe de 30 M£ (35 M€), plus des primes : 4 M£ (4,5 M€) en cas d’une victoire en Ligue des champions, 2 M£ (2,3 M€) pour une participation à la finale et autant si Liverpool remporte la Premier League dans le futur.

Des sommes relativement modestes au regard d’autres contrats du même type. Car en dehors du montant initial classique du contrat, les Reds devraient bénéficier d’un privilège en étant intéressés à hauteur de 20% sur l’ensemble des ventes des produits dérivés. Une clause estimée à plusieurs dizaines de millions d’euros supplémentaires.