Le Paris Saint-Germain multiplie les annonces en direction du marché asiatique. Dernier exemple en date : l’ouverture d’un «PSG park» à Shanghai, un espace de loisirs 100 % PSG.

Le club de la capitale annonce l’ouverture d’un « PSG park » au cœur de Shanghai (Chine). Un « espace de loisirs de 1 700 m2 », explique le club dans un communiqué, dans lequel se trouvent « des terrains de football indoor, une salle de sport, un restaurant, un bar et deux boutiques ». Le tout 100 % à l’effigie du PSG. «La Chine est très importante pour le club, note Fabien Allègre, directeur merchandising et diversification de la marque. Nous avons beaucoup travaillé ces dernières années pour comprendre le marché et trouver les bons partenaires pour développer avec succès notre stratégie sur le long terme dans le pays.»

Cette ouverture intervient quelques jours après la conclusion d’un contrat avec l’agence marketing Desports, chargée de faire grandir la marque PSG en Chine, ou encore l’annonce de la tournée estivale à Singapour.

E-sport : le PSG étend sa marque en Asie
La section e-sport du Paris Saint-Germain s’agrandit. Après Fifa et Rocket League, le club a annoncé, depuis Shanghai, son entrée sur Dota 2 avec l’une des organisations chinoises les plus performantes : LGD Gaming. Concrètement, l’équipe continuera d’évoluer en Chine sous le même management, mais les joueurs porteront le maillot du PSG E-sport en compétition (avec un double logo PSG/LGD).

Le choix de Dota 2 n’est pas anodin. Assez peu suivi en France, le jeu l’est en revanche beaucoup plus en Amérique du Nord, en Europe de l’Est ou en Asie.