C’est un étrange palmarès que cherche à dresser le site britannique SportsPro : celui des « entités sportives » de l’industrie mondiale du sport, selon leur attractivité pour les partenaires économiques. Ainsi, la Coupe du Monde de football de la FIFA pointe en tête des événements sportifs les plus rentables de la planète pour les sponsors. Elle devance les Jeux olympiques d’été. La composition du reste du classement est autrement plus étonnante.

Pour classer 50 événements internationaux (mais aussi des clubs et des ligues, ndlr), la technique repose sur une méthodologie, SponsorPulse, construite à partir d’enquêtes d’opinion conduites à un rythme mensuel tout au long de l’année. Pour établir son palmarès, SportsPro a ainsi interrogé plus de 250.000 personnes, âgées de 13 à 64 ans, sur 18 des plus grands marchés au monde. Sept paramètres ont été pris en compte, dont l’engagement, l’intensité, la passion et l’intention d’achat.


Il en ressort que le football est, de loin, le sport le plus « bankable » du paysage. À lui seul, il truste sept des dix premières places du classement, et 13 des 20 premiers rangs. La Coupe du monde arrive donc en tête devant les Jeux olympiques d’été et la NBA. Le Top 5 est complété par deux clubs espagnols de football, le Real Madrid et le FC Barcelone. Ce qui vient brouiller la lisibilité du classement. « Avec la crise sanitaire, les budgets de marketing ont été revus à la baisse, explique Michael Long, le directeur de la rédaction de SportPro. Les dépenses de sponsoring sportif sont plus que jamais soumises à un examen très minutieux. Mais les données et les informations disponibles aujourd’hui, notamment avec ce classement, peuvent aider les spécialistes du marketing à identifier la valeur réelle d’un événement ou d’une organisation. Ils peuvent justifier leurs décisions de dépenses et maximiser le retour sur investissement. » Soit. Mais les résultats sont tout de même surprenants.

Le Tour devancé par le tennis de table

Le reste du Top 10 est composé des Jeux olympiques d’hiver, alors que les organisateurs sont de plus en plus difficiles à trouver, la Ligue des Champions, l’Euro de l’UEFA, Manchester United, et enfin la Premier League. La Formule 1, le Tour de France, Roland-Garros ou bien la NFL ? Ils arrivent tous après League of Legends ! Le tournoi d’esport pointe en 12e position (juste après le FC Liverpool). La Coupe du Monde féminine de la FIFA se classe au 13e rang devant la F1.

Alors que les Championnats du monde de tennis de table (25e), et ceux de badminton (46e), figurent au classement, les Mondiaux d’athlétisme ou de natation brillent par leur absence. Quant au Tour de France, il ne pointe qu’en 48e position ! Jalousie de la Perfide Albion ?