Burberry se rapproche de Marcus Rashford via un partenariat avec l’attaquant de Manchester United dont l’aura est en train de dépasser la seule sphère du sport. La marque britannique de luxe annonce vouloir mener à bien une initiative de soutien à la jeunesse.

Par deux fois cette année, Marcus Rashford a fait plier le gouvernement britannique en s’opposant à la suppression des repas gratuits pour les enfants défavorisés en Grande-Bretagne durant les vacances scolaires cet été. Une campagne a été menée par le biais d’une lettre ouverte à tous les membres du Parlement britannique évoquant sa propre expérience de la pauvreté. Acte 2 en octobre. Rashford demande à nouveau au gouvernement de Boris Johnson son aide. Refus. Il lance une pétition. « J’appelle le gouvernement à étendre les bons pour des repas gratuits à tous les parents d’enfants jusqu’à 16 ans bénéficiaires des minimums sociaux, à continuer à fournir ces bons pendant les vacances scolaires et à accroître la valeur des bons d’achat santé pour les femmes enceintes d’au moins 4,25 livres par semaine », réclame-t-il.

Le gouvernement britannique débloque 188 M€

Des restaurants et bars locaux lui apportent leur soutien, mais aussi de grandes marques comme Heinz ou McDonalds. Début novembre, le jeune attaquant de 23 ans a reçu un coup de fil du Premier ministre britannique, Boris Johnson. Le Premier ministre lui a annoncé que des fonds allaient être débloqués pour nourrir gratuitement plus d’un million d’enfants. La consigne est passée. La ministre du Travail et des Retraites, Therese Coffey, a annoncé que 170 millions de livres (188 M€) seront débloqués pour financer le programme pendant la période de Noël, mais aussi pendant les vacances de Pâques, d’été et de Noël 2021.

C’est à ce Marcus Rashford, fait récemment membre de l’Ordre de l’Empire britannique par la reine Elizabeth II, que Burberry s’associe. La marque veut soutenir son implication dans la lutte contre la pauvreté alimentaire. Loin des podiums des défilés donc. La marque anglaise va notamment faire des dons à l’association FareShare. Elle financera plus de 200.000 repas distribués à 11.000 associations caritatives à travers le Royaume-Uni. Elle soutiendra également plus de 600 organisations de jeunesse, parmi lesquelles deux centres destinés aux adolescents en difficulté situés à Manchester où Rashford a passé une partie de ses jeunes années. D’autres initiatives seront lancées à travers le monde avec l’International Youth Foundation, active dans 100 pays.

Pour annoncer ce partenariat, le jeune attaquant s’est fendu d’une lettre destinée à l’enfant de 10 ans qu’il était, diffusée sur ses réseaux sociaux (9,1 millions d’abonnés sur Instagram) et ceux de la marque. « Quand tu tomberas, ce qui t’arrivera, il y aura toujours des voisins et des amis pour t’aider à te relever, y écrit notamment le footballeur. Inutile d’avoir honte, car ils t’aideront sans jugement, sans commentaire. Sache qu’un jour, tu auras la plateforme pour leur rendre la pareille. Pour un jeune garçon qui parle si peu, un jour, ta voix parlera pour beaucoup. » Burberry trouve en Rashford un ambassadeur pour mettre en avant son action philanthropique. La marque a dédié une partie de sa chaîne de production à la fabrication de masques et blouses au plus fort de la crise sanitaire.