Les Girondins rompent leur partenariat avec leur sponsor principal Winamax. Ils reprochent au site de paris en ligne de s’être désolidarisé, dans sa communication, du club. La fondation du club s’affichera désormais sur la face avant du maillot bordelais.

C’est le grand ménage aux Girondins cette semaine. Après avoir signifié à plusieurs joueurs que le club ne comptait plus sur eux cette saison, les Girondins annoncent, par l’intermédiaire de leur directeur général Thomas Jacquemier, la résiliation du partenariat signé l’été dernier avec Winamax. Le club estime que la communication du site de poker s’est « désolidarisée de l’esprit du club, notamment suite au dernier match (contre l’OM) ». « On attend d’un sponsor qu’il nous soutienne, a expliqué Jacquemier. Le maillot des Girondins de Bordeaux, c’est une histoire, des valeurs, pas juste un panneau publicitaire. On a de l’humour mais là on n’est pas dans l’esprit d’un partenariat. On sait que de temps en temps on mérite d’être critiqué ou chambré. Mais là, on est sur la défense d’un maillot».

Le site de paris en ligne est coutumier de blagues. Winamax mise d’ailleurs dessus pour sa communication.

Le directeur général du club a indiqué que les Girondins avaient eu plusieurs discussions avec Winamax au sujet de ces moqueries à répétition, manifestement sans effet. Ce qui a abouti à cette résiliation.

La fondation du club Coeur Marine & Blanc – qui oeuvre sur la santé, l’enfance et l’inclusion sociale – s’affichera désormais, et ce jusqu’à la fin de la saison, sur la face avant du maillot. « Ce changement ne vient pas perturber le financement du club qui est bouclé », a encore précisé Jacquemier.

Le contrat, de 1,3 M€ par an, entre les Girondins et Winamax portait initialement jusqu’en 2024. Le contrat devait être « payé en deux temps sur chaque partie de la saison ». Le deuxième versement n’aura donc pas lieu.


Un nouveau partenaire arrive

« Cette démarche est globale. Le projet du club, après le sauvetage, s’inscrit dans la durée. De la même manière que nous aurons de nouvelles équipes, de nouveaux équipements sportifs, nous aurons une nouvelle stratégie de partenariats. Cela ne vient pas perturber la venue d’autres sponsors puisque le Crédit Mutuel du Sud Ouest nous a rejoint cette semaine », a souligné Thomas Jacquemier. Reste à trouver un sponsor principal pour les prochaines saisons.