Le constructeur automobile munichois BMW va devenir l’un des sponsors principaux du Bayern Munich à la place de son concurrent Audi, au plus tard en 2025.

«Les deux parties ont déjà signé l’an dernier une déclaration d’intention», selon Edmund Stoiber, ancien ministre-président de Bavière (chef de l’exécutif régional) et personnalité majeure de l’échiquier politique allemand des années 1990-2000. Cité par le Manager Magazin, l’homme est aussi un membre du conseil de surveillance du club bavarois. On peut donc lui accorder du crédit sur ses déclarations, même s’il n’est pas dans la tradition du Bayern Munich de communiquer de la sorte. BMW se refuse à tout commentaire officiel alors que le Bild s’était déjà fait l’écho l’été dernier d’un accord à venir.

Sponsor et actionnaire

Les enjeux sont colossaux. Le constructeur munichois signerait un contrat de sponsoring de dix ans d’un montant total de 800 millions d’euros. Audi, dont le siège est également situé en Bavière, à Ingolstadt, est encore sous contrat avec le club jusqu’en 2025, mais des discussions sont en cours pour évaluer la possibilité d’interrompre le partenariat avant cette date. BMW reprendrait aussi les 8,33 % de participation d’Audi à l’entreprise FC Bayern München AG, qui chapeaute la section professionnelle du club. Les quatre sponsors principaux, qui détiennent également des parts de l’entreprise, sont aujourd’hui Telekom, Adidas, Audi et Allianz qui donne son nom au stade.