Ancien sponsor titre de la Premier League (2004-2016), la Barclays revient dans le football. La banque devient le sponsor titre du championnat féminin anglais pour un montant record.

À partir de la saison 2019-2020, le Championnat féminin s’appellera la « Barclays FA Women’s Super League ». Le montant de l’accord est évalué à un peu plus de 11 millions d’euros sur trois ans (jusqu’en 2022). Il s’agit du plus gros investissement par une marque dans le sport britannique féminin. L’accord prévoit une étroite collaboration entre la FA et Barclays afin de gérer la croissance du football féminin au niveau de la base, Barclays devenant le partenaire principal des « Partenariats du football scolaire pour les filles de la FA », un programme à l’échelle nationale destiné à favoriser le développement de l’accès des filles au football en milieu scolaire.

La première division anglaise compte actuellement onze clubs et est la seule ligue féminine totalement professionnelle en Europe. « Ce contrat va impacter le niveau de jeu et permettra de soutenir nos ambitions de faire de la Women’s Super League, le Championnat féminin le plus accompli du monde, sur et en dehors du terrain », se réjouit Kelly Simmons, la dirigeante du football féminin anglais. Le partenariat verra également l’introduction d’un fonds annuel de 500.000 livres pour la ligue, opérationnel dès la saison 2019/20 et dont la répartition s’effectuera sur la base du rang final obtenu.

Cette annonce est un tournant important dans le plan d’action de la FA. Annoncée en 2017, cette stratégie s’étend sur quatre ans et vise à doubler à la fois la participation et le nombre de supporters ainsi qu’à créer un système d’excellence de la performance pour les équipes anglaises.